Le dropshipping est un business en ligne florissant. Son business plan particulier permet aux vendeurs de faire d’excellents chiffres d’affaires sur le mois. Il est donc tout à fait normal qu’il soit au cœur de toutes les convoitises. Voici les informations essentielles à connaitre sur l’art de vendre sans se soucier du stock.

Dropshipping: quelle définition ?

Le dropshipping est un business en ligne accessible partout dans le monde entier. Il ne nécessite aucun stock et donc presque aucune logistique. De ce fait, il reste à la portée de tout le monde, à condition de se former un minimum pour réussir. Par ailleurs, il ne demande aussi que peu de fond de départ.

Contrairement à la vente classique où deux acteurs interviennent, cette vente de produits en ligne en implique trois. Ce sont les fournisseurs, les vendeurs et les clients. Chacun possède un rôle bien défini dans le processus de vente. De la commande à la réception du produit, le client reste en contact avec le vendeur et le vendeur avec le fournisseur.

– Fournisseurs

Les fournisseurs sont les principaux vendeurs des marchandises. Ils mettent les produits à vendre sur des sites internet spécialisés comme Amazon ou encore Alibaba. À ce niveau, les prix de gros sont appliqués pour attirer les revendeurs. Un fournisseur se charge principalement de la préparation des commandes et de leur expédition vers les principaux intéressés.

– Vendeurs

Le vendeur quant à lui agit comme un intermédiaire entre le fournisseur et le client. Son rôle est de s’assurer que les produits choisis se vendent. Pour ce faire, il devra appliquer des stratégies marketing pour se faire connaitre et attirer la clientèle. Il se chargera de l’enregistrement des commandes avant de les transmettre aux fournisseurs. Pour se rémunérer, il prend une marge sur le prix de vente qui sera directement affiché sur le site e-commerce.

– Clients

Le client ou l’acheteur est la personne qui porte de l’intérêt pour le produit en vente. Généralement, il est touché par les publicités lancées pour faire la promotion des articles. Il est alors redirigé vers le site de vente pour en savoir plus. Une fois qu’il a choisi, il finalise sa commande en fournissant toutes les informations nécessaires le concernant.

Quelles sont les compétences nécessaires ?

En tant que vendeur dans le business du dropshipping, vous devez savoir vendre. Il s’agit d’une compétence obligatoire si vous voulez atteindre de bons résultats. En effet, en tant que dropshipper, votre travail consiste à faire les actions nécessaires pour écouler les produits. Vous pouvez vous former à la vente en autodidacte ou en suivant des formations spécialisées.

D’ailleurs, apprendre rapidement est également une compétence à avoir. Ce modèle de business plan connait souvent de nombreux changements. Pour faire partie des meilleurs dans le domaine, il est alors important de rester au courant des dernières pratiques et de les assimiler rapidement.

Le dropshipping est un domaine où le travail d’équipe possède une place importante. De la gestion des commandes au service après vente, il est important de savoir s’entourer pour assurer la satisfaction client. Avec le temps, votre business grandira et les demandes afflueront aussi. C’est pourquoi vous devrez disposer d’une bonne équipe pour vous appuyer.

Ensuite, la négociation est un autre aspect primordial quand on fait du dropshipping. À tous les niveaux, il est possible que vous ayez à négocier. Cela commence avec les ententes fixées avec vos fournisseurs. Ensuite, vous devrez également négocier avec les influenceurs ou toutes entités responsables de faire la promotion de votre site e-commerce et de vos produits.

Enfin, la réactivité devra aussi faire partie de vos aptitudes. La raison est simple, les imprévus sont nombreux dans le domaine du dropshipping. Une commande non expédiée, un produit défaillant et autre souci technique devront être gérés le plus vite possible pour assurer le bon déroulement du business.

Fonctionnement du dropshipping

Pour mieux comprendre en quoi consiste le dropshipping, il est important de se pencher sur son business model. Premièrement, le fournisseur expose les produits dropshipping disponibles. Ici, aucun marketing spécifique n’est adopté. Seules les informations utiles sont présentes afin de servir de base aux futurs revendeurs.

Ensuite, le vendeur consulte les annonces publiées sur les sites afin de choisir les produits qu’il veut commercialiser. Il peut se concentrer sur plusieurs gammes de produits ou sur un seul produit. Une fois qu’il est importé sur un site e-commerce comme Shopify, l’article en question est présenté convenablement.

L’acheteur se rend sur le site e-commerce du vendeur. Une fois dessus, pourra consulter les différentes gammes de produits dropshipping proposées et faire son choix. Pour valider sa commande, il devra saisir ses coordonnées et procéder au paiement. Les délais de livraison ainsi qu’un numéro de suivi lui seront ensuite communiqués.

Puis le vendeur reçoit les informations ainsi que les paiements. Il passera alors la commande du client au fournisseur. Après avoir retiré sa commission, le vendeur s’acquittera de la facture émise par ses fournisseurs. Il devra encore rester en contact avec les expéditeurs pour s’assurer que les colis parviennent bien à leurs destinataires.

Enfin, le fournisseur pourra expédier les commandes une fois qu’il a reçu tous les paiements ainsi que toutes les informations nécessaires. Souvent, il travaille avec des prestataires qui s’occupent du transport des marchandises. Généralement, les délais de livraison dépendent de chaque transporteur. Les colis peuvent prendre entre 15 à 20 jours pour arriver à destination.

Les indispensables pour réussir dans le dropshipping

Plusieurs paramètres sont à respecter pour générer de bons chiffres d’affaires dans le dropshipping. Premièrement, il est primordial de savoir choisir ses produits. En effet, certains se vendent mieux que d’autres, c’est pourquoi il est nécessaire de faire une étude de marché pour déceler les besoins. Souvent, se spécialiser est plus efficace que de vendre différentes choses.

Ensuite il faudra sélectionner les marchés à fort potentiel pour les produits que vous vendez. Ce sont les pays ou les villes sur lesquelles vous allez vous concentrer pour écouler votre marchandise. Il faudra alors orienter votre marketing adwords sur ces localités pour en faire vos sources de trafic.

Avoir de bonnes stratégies est le secret pour avoir de bons résultats. Le but principal est d’apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Pour ce faire, vous devez travailler le référencement naturel de votre site de vente. Vous pouvez également vous tourner vers des solutions payantes comme les campagnes Google adwords ads ou encore les sea Instagram.

Puis, il faudra aussi exploiter les bonnes plateformes. La boutique en ligne Shopify doit être accompagnée d’autres outils pour être efficace. Les réseaux sociaux permettent souvent d’en faire la promotion. C’est pour cette raison que vous devrez vous orienter sur des plateformes connues comme YouTube, Instagram, Facebook, Snapchat ou encore Pinterest.

Faire appel aux influenceurs sur les réseaux sociaux est une stratégie efficace et très prisée. Ce sont des personnalités avec un grand trafic et un taux d’engagement élevé. Ils font la promotion des produits dropshipping en faisant de l’affiliation. Cela consiste à mettre le produit en valeur et rediriger les clients vers le site de vente grâce à un lien.

Les points à surveiller pour un débutant

Si vous débutez dans le dropshipping, il est important de faire attention à quelques points essentiels. Premièrement, vous devez gérer les retours. Ce sont des produits défectueux et qui sont retournés par les clients. Cela nécessite un remboursement et vous devez prévoir un budget spécial pour les couvrir. Vous pourrez ensuite négocier avec le fournisseur pour trouver le meilleur compromis.

Les dropshipper peuvent générer d’excellents chiffres d’affaires. Cependant, il est important de les gérer, car des charges sont à prévoir. Effectivement, vous devrez vous acquitter des salaires de vos collaborateurs, des factures émises par vos influenceurs ainsi que les différents frais relatifs à l’activité.

Enfin, vous devrez aussi faire attention aux délais de livraison. Ils constituent souvent le motif principal d’insatisfaction des clients. Vous devrez faire le nécessaire pour que la marchandise parvienne en bon état et le plus rapidement à leurs destinataires. Pour limiter les mécontentements, vous devez également avoir un bon support client pour les rassurer.