6 questions fréquentes sur le commerce de gros

Sortir indemne d’une crise sur le plan économique et pouvoir resurgir n’est pas évident pour tous les secteurs et peut devenir une véritable problématique menant les dirigeants à trouver des solutions pérennes, voire à changer complètement d’activités. L’un des secteurs qui n’a pas subi les conséquences désastreuses des crises comme celle de la pandémie du covid-19, est le commerce de gros. Les personnes qui s’intéressent à ce sujet peuvent trouver les réponses à leurs questions à travers les quelques lignes qui suivent.

1. Qu’est-ce que le commerce de gros ?

Les grossistes ou les professionnels qui opèrent dans ce secteur sont les intermédiaires entre les producteurs et les détaillants. Dans la pratique, les marchands en gros achètent les produits en très grande quantité auprès des industriels et des importateurs, les stockent dans leur entrepôt pour les revendre après. Les principaux clients de ce type d’entrepreneur sont les détaillants, mais certains d’entre eux sont des demi-grossistes, c’est-à-dire que leurs activités incluent également la vente en gros pour particuliers.

2. Un distributeur est-il un grossiste ?

Le distributeur n’est pas un grossiste, une affirmation confirmée par la définition même de l’activité professionnelle du commerçant en gros. Le distributeur collabore avec les industriels ou les marques qui cherchent à promouvoir leurs produits, et se charge de les faire connaître auprès du public ciblé. Ce professionnel utilise certainement les différents techniques marketing pour atteindre son objectif. Dans la pratique, il commercialise les produits par le biais des grandes surfaces, des entreprises locales, des magasins physiques et autres. La gestion des marchandises livrées et stockées chez le distributeur relève de ses fonctions, allant de la préparation et de l’emballage des produits jusqu’à la réalisation de tous les travaux concernant la logistique et autres.

3. Quel est l’avantage d’acheter chez un grossiste ?

Le principal avantage d’acheter auprès d’un grossiste est l’obtention d’un prix largement réduit qui permet aux détaillants et aux personnes qui prévoient encore de revendre les articles de pouvoir faire d’importants profits grâce aux marges bénéficiaires possibles. Les commerçants en gros jouent surtout sur la quantité, raison pour laquelle le prix est davantage accessible en cas d’achat de volume important.

4. Est-ce qu’un particulier peut acheter auprès d’un grossiste ?

D’une manière générale, les traits caractéristiques qui définissent l’activité principale d’un commerce de gros ne permettent pas à l’exploitant de vendre les articles en détail auprès des consommateurs directs. Les particuliers qui souhaitent se procurer leurs besoins auprès d’un grossiste peuvent le faire, à condition d’acheter les articles en gros mais pas au détail. Néanmoins, toutes les personnes qui désirent bénéficier de ce tarif réduit peuvent toujours aller auprès des demi-gros. Le statut de cette catégorie permet à ces commerces de jouir des avantages des grossistes auprès des producteurs et des importateurs en achetant moins cher, et de tirer profit de la position des détaillants en vendant à un prix plus élevé par rapport au tarif des marchands en gros classiques.

5. Les commerces de gros existe-t-il en ligne ?

Au vu du développement de la technologie, tous les secteurs se mettent aussi à la digitalisation, une situation qui est confortée par la nécessité de préserver la distanciation sociale, une conséquence des effets désastreux de la pandémie du covid-19. Dans ce contexte, les marchands en gros se mettent également à la vente en ligne en exploitant les plateformes développées expressément pour les différentes actions à mener. Une simple recherche sur les principaux moteurs de recherche permet d’avoir une liste de grossistes disponibles sur le Net.

6. Comment devenir grossiste ?

La réussite dans une activité professionnelle exige non seulement du savoir-faire, des compétences et des expériences, mais aussi des stratégies et des manières d’être pour mener à bien l’affaire. Ces conditions sont également requises pour devenir un bon grossiste et pour percer dans ce type d’activité. Certes, un grossiste est un vendeur que de nombreux détaillants cherchent à contacter, il collabore avec toute une pléthore de professionnels. Cependant, la personne doit être dotée de certaines qualités pour avoir la certitude d’évoluer dans ce domaine. Avant tout lancement dans une telle affaire, comme dans n’importe quel business, l’intéressé doit effectuer des études détaillées et évaluer le potentiel de l’affaire à créer. Ces analyses exigent du savoir-faire, mais si le porteur de projet ne pense pas en avoir les compétences, le recours au service des professionnels comme les bureaux d’études est incontournable.

Les compétences en tant que commercial sont de rigueur étant donné que le grossiste est amené à négocier avec des investisseurs, mais aussi avec ses clients. Pareillement pour le marketing, la personne doit avoir des connaissances certaines sur les techniques y afférentes.
Une bonne connaissance en organisation est aussi essentielle, comme en gestion de stocks, d’expédition et autres. Ces professionnels doivent aussi savoir saisir les bons moments pour multiplier les bénéfices, comme le moment du déstockage par exemple.