Le cloud computing pour les nuls

Face au développement rapide des nouvelles technologies et la numérisation de la société, il est apparu indispensable de recourir à un système de stockage performant : le Cloud computing. C’est la meilleure solution pour les entreprises dans ce domaine. Encore mal connu du grand public, il est important de connaitre la définition et les enjeux du phénomène du Cloud computing.

Définition simple pour les nuls du Cloud computing

Le Cloud computing peut être traduit en français comme informatique dans les nuages. On peut le définir en des termes simples comme étant l’accès et le stockage grâce à Internet. Il s’oppose ainsi à l’utilisation d’un stockage physique ou local par l’intermédiaire d’un disque dur d’ordinateur. Cependant, en cas de panne informatique, les données risquent d’être perdues.
Pour une définition plus technique, le Cloud computing est donc un outil de gestion qui va vous permettre d’accéder depuis Internet à des données ou programmes. Le cloud est souvent représenté sous la forme d’un grand nuage blanc qui distribue des informations tout en flottant dans l’air. Au niveau économique, le marché du Cloud computing est en pleine, plusieurs entreprises offrent leurs services pour vendre leur solution de gestion en matière de cloud pour les entreprises, pour plus d’informations cliquez ici.

Les avantages liés à l’utilisation du Cloud computing pour les entreprises et les particuliers

Pour les entreprises, les systèmes Cloud computing sont en premier lieu, des moyens de réduire les coûts en matière d’investissement dans les matériaux informatiques ou de logiciels. En effet, la construction des centres de stockage de données est très chère pour l’achat et l’entretien de l’équipement. Ensuite, la vitesse du Cloud computing et son utilisation en libre-service le rendent très pratique. En quelques clics, le logiciel de gestion peut faire des milliers de calculs en un laps de temps très court. Ensuite, l’utilisation du Cloud computing va réduire les tâches humaines qui vont améliorer la productivité interne de l’entreprise. En plus de la rapidité, la fiabilité est une autre qualité du Cloud, car il va permettre la récupération des données tout en payant une facture moins salée. Au niveau mondial, l’externalisation du système d’information va le rendre plus fluide

Pour les particuliers, le. Cloud computing est devenu en quelques années une solution sûre pour protéger leurs données personnelles contre les pertes ou les vols. En d’autres termes, la sécurité des clouds n’est plus réservée aux grandes entreprises. Le stockage des données dans les nuages va participer de manière active à la protection de l’environnement, notamment dans la réduction de l’empreinte carbone. La réduction du tarif d’électricité pour votre foyer doit aussi être signalée.

Les principaux types de Cloud computing

Il existe trois types de Cloud computing selon vos besoins. Tout d’abord, il y a le cloud public qui est exploité par un fournisseur de services cloud. Ce dernier sera propriétaire de tout le matériel et des infrastructures. Pour accéder à ce service, il faut utiliser un navigateur web. Quant au cloud privé, son utilisation est réservée à une entité comme une société ou une organisation nationale ou internationale. Ce genre de Cloud computing, le centre de données peut se trouver dans les locaux de l’entreprise. La gestion du réseau et des données sera automatisée. Enfin, le cloud hybride se compose des clouds publics et privés. Le partage des données et des programmes aura l’avantage de donner une meilleure flexibilité dans la circulation des informations. La plupart des entreprises ont recours au système hybride pour profiter des ressources d’un data center classique et d’un plus grand nombre de modèles de déploiement.
Pour conclure, malgré ses avantages le Cloud computing n’est pas sans risque le crash ou la mise hors service des plateformes de cloud sont assez fréquente qui peuvent conduire à un entretien de plusieurs jours aux dépens des utilisateurs.