Quelle est l’importance de valoriser les employés ? Collaborateurs, salariés, employés, subordonnés, ou même stagiaire font parties du facteur humain de l’entreprise. Et même si ce n’est pas toujours facile pour un employeur ou un chef,il est important de prendre soin d’eux que ce soit psychologiquement, mentalement, ou physiquement. En effet, un salarié qui a une bonne expérience au travail est beaucoup performant qu’un autre qui vit mal dans son espace de travail. Il est alors très important pour les chefs d’entreprises de prendre soin de ses employés, afin que ces derniers puissent s’épanouir processionnellement dans leurs métiers et travails. 

Apprenez à valoriser vos employés au quotidien

Beaucoup a été dit – et admiré ! – ces dernières années, les entreprises cool et modernes qui proposent des arcades, des jeux vidéo et une bière tous les vendredis après le travail à leurs employés. Bien sûr, c’est une bonne alternative pour rendre les salariés plus détendus et stimulés, mais est-ce vraiment nécessaire et suffisant pour rendre ses collaborateurs satisfaits de leur travail ? Même avec toutes les attractions du monde, valoriser les employés et leur donner ce petit compliment après un bon travail en entreprise sont toujours des armes infaillibles pour avoir un travailleur et un salarié heureux et motivé. Si une entreprise se concentre uniquement sur la gestion des résultats de ses salariés, sans se rendre compte que ce sont les gens qui apportent les résultats, il est peu probable que le succès soit complet et durable.

Soyez le patron que vous aimeriez avoir

Parfois, le positionnement de l’entreprise est tout le contraire de l’évaluation : de plus en plus de cas de harcèlement moral avec la certitude de l’impunité, car il est rare qu’un salarié veuille se brûler devant le marché en allant en justice contre un patron abusif.

Et le résultat ? Une équipe stressée, non motivée, sans perspectives d’avenir dans l’entreprise et cherchant constamment une chance d’aller travailler ailleurs – probablement dans le secteur concurrent qui ne détruit pas les gens.

Bien entendu, vous ne pouvez pas penser avec votre cœur 100 fois sur 100, car votre côté entrepreneur, votre gestion et votre direction doivent parler plus fort. Mais si vous avez une entreprise et qu’en tant qu’employeur, vous souhaitez vous développer de plus en plus aux côtés de vos collaborateurs, mettez-vous à la place des employés et essayez de trouver un moyen pour que toutes les parties concernées soient heureuses dans le management de votre entreprise.

Savoir faire et reconnaître un bon travail

Parfois, nous ne nous en rendons même pas compte, mais nous nous perdons dans la précipitation du jour et cessons d’accorder de l’importance aux petites choses. Et je ne parle pas seulement de profiter du coucher de soleil visible sur la fenêtre de votre bureau tous les jours, mais de comprendre l’engagement des gens (salariés et collaborateurs) à rechercher de bons résultats.

Il y a des employés qui ne font que ce qui est essentiel pour qu’un travail soit bien fait, et il y a des salariés qui embrassent n’importe quelle cause comme si c’était la dernière chance de montrer leur travail. Soyez cette deuxième personne. Valorisez cette deuxième personne.

N’est-ce pas cool quand cet acteur incroyable gagne un Oscar mérité ? Donc, pour nous, la plupart des êtres qui travaillent du lundi au vendredi, rien de plus juste que de gagner un sincère “bravo” lorsque nous faisons bien notre travail, non ?

L’importance des compliments 

Et si vous pensez que les éloges pour un salarié sont absurdes, que faire un bon travail est le moins qu’un employé devrait faire, je risque de dire que vous n’avez jamais reçu de félicitations sincères pour un travail accompli, que ce soit de la part de votre patron, chef, professeur, …

Voyons les choses sous cet angle : combien coûte un compliment à un supérieur ? Rien, rien de réel – tout au plus laissera-t-il sa fierté de côté et supposera-t-il que l’équipe a fait du bon travail. Pour l’employé qui reçoit le compliment, la sensation est si bonne qu’elle dure des jours, laissant souvent la routine plus légère et plus agréable.

Il reste donc le pourboire pour savoir qui est le patron et qui est l’employé. C’est parce que ce mot amical ne doit pas nécessairement venir du propriétaire de l’entreprise, n’est-ce pas ? Vous pouvez dire au collègue dans la même position que la vôtre que son travail est devenu très bon, qu’il a beaucoup évolué et que vous admirez son développement.