L’intelligence collective : une nouvelle approche pour des meilleures conditions de travail.

L’amélioration des conditions de travail pour les salariés se fait au travers d’accords, des négociations, de multiples réflexions différentes et des conditions des organisations. Ces éléments s’observent par la dynamique des échanges sociale, les devoirs législatifs et des peines applicables en termes d’obligations des risques de travail et sécuritaires. Et aussi des obligations financières telles que les crédits d’impôts par exemple.

De façon générale, les entreprises font face à plus d’obligations réglementaires qui s’étendent de plus en plus vers divers domaines de travail de l’entreprise, tant individuels que collectifs. Pour les entreprises plus grandes, elles mettent en place de grands moyens dans le but d’accroitre leurs développements et d’améliorer la vie au travail. Par conséquent elles n’hésitent pas à adopter et à mettre en place des chartes éthiques et des nouvelles approches dans le principal but d’améliorer les conditions de travail.

Parmi ces approches, on observe l’intelligence collective, qui est une innovation au sein des entreprises. Cette approche favorise l’amélioration les conditions de travail au travers d’éléments que nous allons évoquer dans les paragraphes qui suivent.

Une opportunité pour l’apport du progrès au sein du collectif

Le concept de l’intelligence collective se présente ici dans toute sa dimension. Sa grande orientation favorise une réflexion de façon stratégique et systématique dans l’amélioration de la vie d’une entreprise et des conditions de travail, ceci dans des univers où les sociétés évoluent très rapidement et mettent en avant le concept de l’individu plutôt que la collectivité. L’équilibre que met en avant l’intelligence collective se base sur un système triangulaire qui comprend : l’individu avec son progrès, ses besoins et espérances au sein de la société. L’entreprise qui est une organisation qui regroupe une collectivité dotée d’un mécanisme d’éthique. Et le besoin de performance du point de vue économique, qui crée une relation entre l’entreprise et l’individu de manière évolutive.

Ainsi, afin d’unir l’intelligence collective à la performance d’une organisation, une réflexion basée sur une stratégie et un système bien définis doit être mise en place. Cette réflexion permettra d’élaborer une vision globale, mutuelle, réalisée avec l’apport de tous les employés, qui prendra en compte tous les éléments de conditions de vie au travail en entreprise, de sorte que ni les problèmes financiers ni les influences des tendances ne pourront causer d’inquiétudes.

Une démarche Co-créative

Une performance optimale au sein des entreprises et leur meilleure visibilité dans la société sont  bien évidemment dues à leur volonté de mettre leur confiance et leurs moyens au service de l’intelligence collective pour une efficacité, une qualité et des conditions de travail optimales. La démarche Co-créative dans le cadre de l’intelligence collective, est aussi liée au fait que les entreprises  mettent ensemble capacités individuelles et capacités collectives pour un meilleur dialogue social.

C’est une innovation par le fait que, les organisations quelles que soient leurs âges parviennent à mettre en place une démarche satisfaisante d’intelligence collective impliquant tout le monde et redynamisant le système triangulaire entreprise-individu-performance. Il est donc question d’aller au-delà de la démarche verticale classique de l’entreprise dans son système décisionnel et communicationnel, et de bénéficier de procédés de façon horizontale pour  atteindre le cap d’une démarche Co-créative.

Améliorer les conditions de travail de manière légitime.

Il existe des moyens qui accompagnent les entreprises dans la mise sur pied évolutive d’un univers collaboratif et dans la création des relations interhiérarchiques. L’intelligence collective est une nouvelle approche qui s’assimile et se met en place par l’implication des employeurs et des employés au sein d’une entreprise. Des plateformes d’intelligence collective comme Ayno prennent en compte trois grandes étapes de l’intelligence collective qui permettent de mettre en place des stratégies innovantes.

Pour cela on a : l’étape de la compréhension collective encore appelée étape de clarification ; l’étape de la cognitive collective qui est une phase d’idées et l’étape de la prise décision collective qui est l’étape de la mise en place d’un plan d’action. Ces étapes permettent aux différents collaborateurs une meilleure compréhension de la situation, qui leurs permettent de se projeter  via une  ambition mutuellement élaborée. Ces étapes permettent également  d’aller au-delà de leurs performances afin de découvrir de nouvelles solutions et à les appliquer de manière directe ou en fonction du contexte.