Les organismes de crédit ne sont pas les seuls à avoir besoin d’informations sur la solvabilité des entreprises. Nouer de nouvelles relations d’affaires avec un client ou un fournisseur n’est pas un acte sans conséquences. L’impact d’un partenaire qui ne respecte pas ses engagements financiers peut être désastreux pour une entreprise, et ce, quelle qu’en soit la taille. Heureusement, il est possible de déterminer la fiabilité d’une société avant de se lancer dans une collaboration.

A quoi servent-elles?

Avant de s’interroger sur les informations de solvabilité des entreprises qu’il convient de connaître, il est important de bien comprendre le concept de solvabilité et la différence entre solvabilité et liquidité. La première correspond à la capacité théorique d’une société à payer ses dettes. La seconde concerne la disponibilité effective des fonds pour pouvoir régler immédiatement les dettes courantes. Par exemple, l’entreprise peut avoir une dette de 1000 € et détenir des avoirs de 2000 €, la rendant suffisamment solvable pour y faire face. Cependant, si les avoirs en question se traduisent par 500 € en banque et 1500 € en créances dues par ses clients, elle ne possède pas la liquidité nécessaire à l’instant T pour payer sa dette. Elle n’aura pourtant aucun problème pour s’en acquitter par la suite. C’est donc bien la solvabilité qui importe le plus dans l’absolu. Aujourd’hui, il existe des outils permettant de connaître cette métrique : c’est notamment ce que propose la plateforme Icon Coface.

De quelles informations a-t-on besoin ?

Pour compiler soi-même toutes les informations sur la solvabilité d’une entreprise, les démarches sont nombreuses et parfois complexes.

L’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés

Toute entreprise doit être immatriculée auprès du Registre du Commerce et des Sociétés. Pour pouvoir vérifier la solvabilité d’une société, encore faut-il que celle-ci exerce son activité de manière légitime : c’est précisément ce que révèlera une interrogation de la base de données du site infogreffe.fr. Parmi les informations sur la solvabilité des entreprises disponibles par ce moyen, vous pourrez obtenir les statuts ainsi que tous les actes modificatifs déposés, mais également un extrait d’immatriculation (Kbis) indiquant notamment le nom du représentant légal, l’ancienneté de l’entreprise et toute procédure collective ou de recouvrement judiciaire en cours.

L’endettement

Une demande auprès du Tribunal de commerce vous permettra d’obtenir un état de l’endettement de votre futur partenaire. Le document révèlera par exemple les inscriptions de privilèges et nantissements, les opérations de crédit-bail, clauses de réserve de propriété et contrats de location, mais aussi les inscriptions prises pour déclarer tout impayé.

Les comptes annuels

Toute société commerciale se trouve dans l’obligation de publier ses comptes annuels auprès du greffe du tribunal de commerce. Cependant, certaines prennent le risque de ne pas le faire, ou leur taille peut justifier que la confidentialité de leurs comptes soit préservée.

Le réseau professionnel

Sans forcément leur demander de divulguer des informations sur la solvabilité des entreprises avec lesquelles elles travaillent de manière aussi directe, il peut être opportun d’échanger avec d’autres professionnels. Si ces derniers ont déjà collaboré avec des sociétés sur lesquelles vous n’avez que peu d’informations, leur opinion vous aidera sans doute à vous faire une idée, surtout si l’entreprise en question s’est forgé une mauvaise réputation.

Toutes les informations pour de meilleures décisions

Faire confiance à un organisme spécialisé pour évaluer la solvabilité de vos futurs partenaires vous permet d’obtenir des recommandations basées sur une analyse approfondie des critères cités ci-dessus, mais également d’autres facteurs d’appréciation des risques.

Grâce à des outils de suivi automatisés, ces experts vous fournissent des indicateurs offrant un avis de crédit objectif et une évaluation efficace du risque acheteur. Les données étant mises à jour très régulièrement, vous pouvez également recevoir des alertes dans le cas où la situation de l’un de vos partenaires se détériore.

Présentées au sein d’une interface simple d’utilisation, ces informations sur la solvabilité des entreprises vous apporteront les réponses nécessaires pour sécuriser votre processus de décision.