La comptabilité des recettes et des dépenses est un outil fondamental pour comprendre la bonne santé de votre entreprise. Idéalement, ce bilan devrait être établi chaque mois et renforcé par un résumé annuel. Il devra comporté tous les éléments, des ventes et des prêts aux loyers, aux fournitures, aux imprévus et aux salaires. Focus sur ce document comptable indispensable.

 La comptabilité recettes-dépenses : un outil d’aide à la décision

Il est essentiel de suivre les opérations comptables, et de le faire bien, pour assurer le succès d’une entreprise. Grâce à la comptabilité dépenses recettes, vous pourrez savoir si votre entreprise gagne de l’argent ou si au contraire, elle en perd. C’est pourquoi vous devez faire un bilan périodiquement, de préférence par mois et ceux en suivant différents conseils. Ce document comptable doit enregistrer toutes les recettes et dépenses mensuelles afin de connaître le résultat. Sachez que vous devrez y inclure de nombreux éléments de gestion dont les recettes journalières, les ventes et les prêts. Les dépenses comprennent le loyer, les fournitures, les salaires, le matériel de production, les dépenses imprévues, etc. Vous pourrez alors constater que même si vous êtes en situation de perte, cela pourrait être dû à des imprévus.

L’avantage est que grâce au calcul compris dans ces écritures comptables, vous aurez les chiffres sous contrôle. Vous pourrez également obtenir des données telles que la saison pendant laquelle vous gagnez le plus ou lorsque vos dépenses variables augmentent. Une fois que vous aurez connu ces éléments de gestion, vous pourrez prendre des mesures pour mener des campagnes d’activité. A titre d’exemple, vous augmenterez les ventes en basse saison ou compenserez les dépenses supplémentaires par des mesures d’économie.

Pour une efficacité de gestion, il vous est conseillé de faire appel à un professionnel en comptabilité. Vous pouvez aussi utiliser un logiciel qui se chargera du traitement des informations comptables pour vous. Il vous suffira de compléter votre journal et le logiciel se chargera du calcul de tva, du montant de vos soldes, etc.

Concepts de revenus, de dépenses et de résultats

Pour une comptabilité correcte des revenus et des dépenses, vous devez commencer par être clair sur ce que sont les revenus, les dépenses et les résultats. Cela se fait principalement par la vente de biens ou de services. Les autres revenus peuvent comprendre les intérêts générés par certains investissements et subventions. Il pourrait aussi s’agir de revenus générés par la location ou la vente de biens immobiliers appartenant à l’entreprise.

Le chiffre qui résulte de la soustraction de la somme des dépenses de la somme des revenus est le résultat. Entre autres, Revenus – Dépenses = Résultat.

En règle générale, il est calculé sur une base annuelle. Si, au cours de cette période, les recettes dépassent les dépenses, cela signifie que votre entreprise a réalisé un bénéfice. Il sera dit que votre solde est positif. Dans le plan comptable général, le résultat doit être reflété dans le compte 129, “Résultats de l’année”. Le solde est enregistré au passif du bilan, dans la valeur nette.

Différences entre dépenses/paiement et dépenses/coûts

Il est important d’être clair sur les concepts de dépenses, de recettes et de résultats, pour tenir une bonne comptabilité. De même, il vous faut distinguer dépenses et paiement et dépenses et coûts.

Différence entre dépenses et paiement

C’est une chose d’enregistrer une dépense dans un livre journal et c’en est une autre de la payer. Supposons que votre entreprise achète du matériel à un fournisseur (frais). Si vous payez dans les 30 jours, vous recevrez la commande mais ne l’aurez pas encore payée. Par conséquent, bien qu’il y ait théoriquement un certain revenu, la collecte n’aura pas lieu tant que l’argent n’aura pas été versé à la caisse. Il faudra donc faire intervenir les notions de créances dettes.

Différence entre les dépenses et les coûts

Le coût, ne doit pas non plus être confondu avec la dépense. La dépense représente l’argent consacré aux achats. Le coût, lui, concerne la consommation des facteurs productifs qui vont entraîner une transformation économique. Il peut être interprété que la dépense est le résultat de l’addition du coût et de l’investissement. Il est préférable de répartir les dépenses. Normalement, les comptes d’achats et de dépenses (groupe 6) doivent être inscrits au “débit” du sous-groupe correspondant. A titre indicatif, les dépenses d’achat (dont les taxes d’achat et de transport), seront imputées au compte du sous-groupe 60.

Revenus

En ce qui concerne les revenus, ils seront généralement enregistrés dans le “crédit”. Les ventes et les recettes sont incluses dans le plan comptable. Le registre des immobilisations fait donc parti d’un autre compte.

Les résultats

Afin de comptabiliser les résultats, les recettes et les dépenses doivent être transférées sur un nouveau compte. Selon que le solde soit positif ou négatif, une entrée différente vous sera attribuée.