Les banques et les caisses d’épargne voient dans les affaires des entreprises clientes une source d’espoir pour les années à venir. Bien que les prévisions ne montrent qu’une croissance modérée du volume des revenus, les stratégies numériques modernes en particulier promettent de fournir un avantage concurrentiel sur un marché impitoyable. Les affaires avec les petites et moyennes entreprises (PME) en particulier montrent un grand potentiel pour des approches innovantes, telles que l’intelligence artificielle (IA) pour les solutions clients automatisées ou les plateformes à guichet unique pour toutes les demandes de financement.

Pourquoi le marché des PME est-il si intéressant ?

En général, l’environnement concurrentiel sur le marché des entreprises se reforme, car les grandes banques étrangères (comme ING) investissent sur le marché allemand, la volonté de lancer des innovations dans le secteur financier s’accroît et les FinTechs, en tant que nouveaux acteurs, remettent en question les modèles commerciaux traditionnels. Depuis que les banques considèrent les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur ou égal à 250 millions d’euros comme des clients importants et que le potentiel de gains par transaction augmente avec la taille de l’entreprise, cette couche bénéficie d’un soutien et de services spéciaux pour les demandes de financement.

Cependant, le groupe des entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 250 millions d’euros, c’est-à-dire les PME, est négligé. Isolément, celles-ci n’offrent qu’un faible potentiel de gains pour les banques. Toutefois, si l’on cumule ces entreprises, elles constituent la majorité du marché total. Les demandes croissantes des PME dues à l’augmentation des besoins de financement, à l’habitude croissante de processus simples et aux attentes en matière de numérisation ne sont pas satisfaites par le niveau actuel de soutien, de clarté et de qualité. Ce manque de niveau de service, combiné au potentiel de revenus, souligne la nécessité d’améliorer les processus de financement des entreprises par des approches innovantes. Pour les PME, les facteurs les plus importants dans le choix d’une solution de financement sont la rapidité, la transparence, la connaissance du secteur et, bien sûr, les conditions. Il existe actuellement un marché très fragmenté de banques, de caisses d’épargne, de FinTechs et de financiers alternatifs offrant des produits de financement similaires. En même temps, il y a une transparence des prix entre les différentes offres en raison du manque de possibilités de comparaison.

Les MMB sont donc actuellement obligés soit d’accepter les conditions et la procédure de leur banque attitrée, soit de mener indépendamment une longue procédure de comparaison. C’est précisément la raison pour laquelle il est nécessaire de disposer de modèles d’entreprise modernes et innovants qui facilitent le processus de financement des PME. L’économie de la plateforme représente un point de départ important dans la numérisation du financement des entreprises. Une plateforme transparente, conviviale et bien intégrée permet aux PME de trouver la meilleure alternative de financement et aux différents fournisseurs financiers d’optimiser le processus de vente. Cela leur donne non seulement la possibilité de mieux placer leurs propres produits financiers grâce à une solution interne, mais aussi de commercialiser leurs propres produits via des plateformes externes. Les avantages d’une plate-forme complète sont notamment la facilité de collaboration entre les prestataires financiers, les clients et les conseillers, le traitement numérique des demandes et l’accélération du processus. Ceci est assuré par le traitement conjoint des documents, la présentation claire des détails des produits financiers et l’interaction conviviale entre les parties concernées.

Banque contextuelle grâce à l’intelligence artificielle

La banque contextuelle est un modèle de financement dans lequel les produits financiers sont automatiquement proposés au bon moment et au bon endroit sur la base des données individuelles de l’entreprise. En particulier, l’automatisation de l’analyse des différents secteurs d’activité et des besoins de financement individuels permet la vente incitative et la vente croisée. Les progrès technologiques ont permis de traiter les données collectées par l’entreprise, telles que le rapport annuel ou l’analyse commerciale, et de les comparer avec les données de l’industrie afin d’anticiper le besoin de produits de financement. Pour les PME, la connaissance de leur industrie est un critère essentiel lors du choix d’un conseiller financier. L’intelligence artificielle rend ces connaissances non seulement plus accessibles, mais aussi plus détaillées et indépendantes. La banque contextuelle peut également être idéalement intégrée dans le concept de l’économie de plate-forme décrit ci-dessus afin de soumettre des propositions de financement aux PME, à l’instar d’un “moteur de recommandation”.

La mise en correspondance par l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est fondamentalement l’un des sujets les plus discutés dans le secteur financier. Si dans d’autres domaines, tels que la gestion d’actifs, les Robo-Conseillers jouent un rôle central, ils ne seront toutefois pertinents pour le financement des entreprises au cours des prochaines années que dans le cas de demandes de financement de très petite taille ou lors de la prise de contact initiale. L’intelligence artificielle joue plutôt un rôle important dans le domaine du financement des entreprises en termes de conseil et d’adéquation à la meilleure solution de financement. En raison de la fragmentation du marché et des demandes de financement spécifiques aux secteurs des PME, l’intelligence artificielle peut permettre aux plateformes de ne renvoyer que les demandes qualifiées ayant une forte probabilité d’aboutir aux bons fournisseurs financiers. Les PME ont ainsi l’avantage de recevoir les offres les plus adaptées à leurs besoins individuels, tandis que les prestataires financiers bénéficient d’un canal de vente très efficace. Il en résulte une situation gagnante pour l’ensemble du secteur.

Central reste l’être humain

À long terme, ces plateformes peuvent également vendre des produits financiers standardisés et intuitifs en libre-service. Toutefois, à l’heure actuelle, le contact personnel et le soutien individuel sont toujours d’une importance capitale pour le processus de financement des PME allemandes. Même si l’automatisation peut accélérer considérablement le processus, il n’est pas logique d’interdire aux gens de participer à l’ensemble du processus. L’interaction personnelle joue un rôle décisif, en particulier pour le soutien personnel, la recherche de solutions aux problèmes individuels et le niveau élevé de service. Plus de 80 % du financement des PME est vendu et entretenu de personne à personne. L’objectif de l’économie des plateformes, de la banque contextuelle et de l’utilisation de l’intelligence artificielle est donc d’améliorer et de soutenir cette interaction. Le conseiller financier doit se concentrer sur le service au client, tandis que la plateforme fournit les outils nécessaires à cette fin.

Comment les plateformes de financement améliorent le financement des entreprises ?

Les plateformes de financement numérique sont idéales pour les besoins des petites et moyennes entreprises. En tant qu’interface entre les partenaires financiers, les PME et les consultants, ils numérisent et améliorent le processus de financement des entreprises.En pratique, c’est ainsi que cela fonctionne : Les PME ont la possibilité d’indiquer leurs besoins de financement via une interface conviviale sur la plateforme de financement. Ces données sont ensuite comparées aux critères d’un grand nombre de partenaires financiers utilisant la solution logicielle propriétaire de FinTech afin de trouver la meilleure alternative. Les conseillers financiers soutiennent ensuite la PME dans ses besoins individuels et la conclusion du financement approprié. Dans le même temps, les partenaires financiers ont acquis un canal de vente efficace qui ne leur envoie que des demandes qualifiées, ce qui augmente la probabilité de conclure une affaire. Dans le même temps, le temps de traitement pour la banque est réduit au minimum, car SME FinTechs a organisé et évalué les données via sa plate-forme. Cette optimisation des processus permet de conclure le financement en quelques jours ouvrables, d’accroître la satisfaction des clients et d’épargner beaucoup de travail au partenaire financier. Par la numérisation, l’économie de plate-forme et l’utilisation de l’intelligence artificielle, ils font ainsi entrer le processus de financement dans le 21ème siècle.