Comment rédiger un business plan ?

La rédaction d’un business plan peut vous être utile de maintes façons. Un business plan pourra certes, vous aider à obtenir le financement nécessaire au démarrage ou à la croissance de votre entreprise, mais le simple fait de le rédiger pourra vous aider à affiner votre stratégie commerciale et à identifier les obstacles potentiels. Il peut vous permettre d’évaluer la faisabilité de votre idée d’entreprise, et à définir les ressources dont vous avez besoin avant de vous lancer !

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Quelle que soit la raison pour laquelle vous souhaitez rédiger un business plan, cela risque de vous sembler incommensurable. En effet, vous avez certainement une longue to-do-list avec des activités qui sont plus immédiatement gratifiantes. Par exemple, prendre des photos de produits, créer des campagnes publicitaires et ouvrir des comptes sur les médias sociaux. Toutes les entreprises ne commencent pas par un business plan formel (certaines démarrent avec un simple pitch (résumé). Mais de nombreux entrepreneurs trouvent utile de prendre le temps et le recul, d’évaluer la demande du marché et de valider leur idée, en définissant la portée et la stratégie de leur projet. C’est là toute l’utilité d’un business plan.

Un business plan est un document qui décrit l’entreprise, ses produits ou services, la manière dont elle gagne (ou gagnera), sa direction générale, son personnel et ses finances. Il définit également le modèle commercial suivi par l’entreprise et de nombreux autres détails essentiels à sa réussite.

Les investisseurs s’appuient sur le plan d’affaires pour évaluer la faisabilité d’une idée d’entreprise avant de la financer. C’est pourquoi ce document est généralement associé à l’octroi de financements. Mais il existe plusieurs bonnes raisons pour lesquelles vous devriez rédiger un plan d’entreprise, quelle que soit votre intention de rechercher un financement.

Raisons supplémentaires de faire un business plan : Si vous cherchez le moyen le plus approprié d’exposer vos idées à ceux qui peuvent vous aider à réussir, un plan d’entreprise est le point de départ idéal.

Comment faire un business plan ?

Il y a quelques facteurs clés à garder à l’esprit lors de la rédaction d’un business plan efficace.

Commencer à rédiger un plan d’affaires à partir d’une page blanche peut être difficile. Le mieux est de commencer par un schéma structuré, indiquant les points clés à inclure dans chaque section. Le schéma est très important, il est alors suggéré de copier un schéma générique sur le web. Vous pouvez donc commencer par éviter la “panique de la page blanche”.

Maintenant que vous avez une piste à suivre, il est temps de la travailler. Le schéma que vous allez trouver sera divisé en sections pour vous aider à construire votre business plan étape par étape.

Rédiger le “pitch”

Le cadre de résumé est l’une des sections clés de votre business plan. C’est aussi la dernière section que vous devez écrire. Il vise à résumer tout ce qui suit, en fournissant aux lecteurs (par exemple les investisseurs potentiels) un aperçu général de votre entreprise sur lequel ils voudront en savoir plus. Il s’agit d’un résumé, donc soulignez les points clés que vous avez identifiés en rédigeant votre plan. Si le business plan est pour vous, à des fins de planification, vous pouvez sauter cette partie ou l’écrire quand même, peut-être pour vous entraîner.

La vue d’ensemble ne doit pas dépasser une page. Bien sûr, il est difficile de concentrer toutes les informations importantes dans un espace aussi restreint, mais ce n’est pas impossible.

Informations sur l’entreprise

Cette section de votre business plan doit répondre à deux questions clés. En répondant à ces questions, vous pouvez expliquer pourquoi vous êtes sur le marché et ce qui vous différencie de vos concurrents. Outre cela, vous serez en mesure de préciser vos projets et les raisons pour lesquelles vous êtes une bonne entreprise dans laquelle investir. Expliquer ces détails reste un exercice utile, même si vous êtes le seul à lire. C’est l’occasion d’écrire certains des aspects les plus abstraits de votre entreprise : principes, idéaux et philosophie d’entreprise.

Certains de ces points sont des faits simples. D’autres nécessitent un traitement, en particulier lorsqu’il s’agit de la vision, de la mission et des valeurs de votre entreprise. C’est ici que vous commencez à expliquer pourquoi votre entreprise existe, ce que vous espérez réaliser et ce qui vous tient à cœur.

Pour définir vos valeurs, pensez à toutes les personnes avec lesquelles votre entreprise traite : propriétaires, employés, fournisseurs, clients et investisseurs. Réfléchissez maintenant à la manière dont vous souhaitez gérer ces relations. En dressant une liste, vos valeurs fondamentales devraient commencer à émerger. Une fois que vous aurez compris vos valeurs, vous pourrez définir votre mission. Faites-le en une seule phrase qui résume bien la raison d’être de votre entreprise.

Décrivez ensuite votre vision. Quel impact pensez-vous que votre entreprise aura sur le monde une fois votre vision réalisée ? Formuler l’impact sous forme de déclaration. Commencez la déclaration par “nous voulons” et vous prendrez un bon départ. Contrairement à la mission, la vision peut être exprimée en plusieurs phrases, mais essayez de la limiter à un maximum de trois. L’efficacité réside également dans la synthèse.

En outre, les informations sur l’entreprise doivent inclure vos objectifs à court et à long terme. Les objectifs à court terme sont généralement réalisables dans un délai maximum d’un an. Toutefois, une période de 1 à 5 ans convient pour les objectifs à long terme. Assurez-vous que tous vos objectifs sont “S.M.A.R.T.”, c’est-à-dire spécifiques, mesurables, réalisables, réalistes et assortis de délais précis.

Etude de marché

Le succès ou l’échec de votre entreprise dépend du marché que vous visez. Choisissez le bon marché pour vos produits, avec de nombreux clients qui connaissent et demandent votre produit et vous aurez l’avantage. Si vous choisissez le mauvais marché (ou le bon marché au mauvais moment), vous risquez d’avoir des difficultés à réaliser des ventes. C’est pourquoi l”étude de marché est une section essentielle de votre business plan, que vous prévoyiez ou non de le faire lire à des tiers. Il est important de mener des recherches approfondies pour étayer vos conclusions. Il sert à la fois à persuader les investisseurs et à valider les hypothèses que vous avez formulées dans le projet.

Le marché potentiel est une estimation du nombre de personnes qui pourraient acheter votre produit. Bien sûr, il est passionnant d’imaginer des chiffres de vente très élevés. Mais pour valider vos prévisions, utilisez autant de données pertinentes que possible provenant de sources indépendantes.

Analyse SWOT

Une analyse SWOT examine les forces et les faiblesses, les risques et les opportunités. Quels sont les facteurs de réussite de votre entreprise ? Que vous manque-t-il ? Quels changements de marché ou d’industrie pouvez-vous exploiter comme opportunités ? Y a-t-il des facteurs externes qui peuvent compromettre vos chances de réussite ?

Ces analyses sont souvent présentées sous forme de grille, avec des listes à puces dans chaque section mettant en évidence les informations les plus pertinentes, il n’est donc pas nécessaire d’écrire les points sous forme de phrases. Les forces et les faiblesses, deux facteurs au sein de l’entreprise sont énumérées en premier lieu. Les opportunités et les menaces suivent dans la ligne suivante. Grâce à cette présentation visuelle, le lecteur peut rapidement visualiser les facteurs internes et externes positifs et négatifs qui peuvent affecter l’entreprise.

Analyse concurrentielle

Il existe trois facteurs généraux que vous pouvez utiliser pour différencier votre entreprise de la concurrence. Pour comprendre quel facteur de différenciation vous convient le mieux, commencez par connaître votre entreprise et le paysage concurrentiel. La concurrence est toujours présente sur le marché, même avec un produit innovant. Il est donc important d’inclure un aperçu de la concurrence dans votre plan d’affaires. Si vous entrez sur un marché établi, incluez une liste d’entreprises que vous considérez comme des concurrents directs. Et précisez comment vous comptez différencier vos produits et votre entreprise.

Si vous entrez sur un marché où les concurrents directs sont difficiles à identifier, regardez les concurrents indirects. Il s’agit d’entreprises qui proposent des produits alternatifs aux vôtres. Par exemple, si vous vendez un ustensile de cuisine innovant, il serait simpliste de dire que parce que votre produit est nouveau, il n’y a pas de concurrence. Considérez plutôt les solutions alternatives que vos clients potentiels utilisent pour résoudre les problèmes que votre produit s’efforce de surmonter.

Le business model: Stratégie marketing

Le choix des activités marketing dépend fortement de votre client idéal. Le plan d’entreprise doit présenter vos décisions actuelles et votre stratégie future. Mettez l’accent sur les raisons pour lesquelles vos idées sont adaptées à votre public cible. Par exemple, si vous prévoyez d’investir massivement dans des publicités Instagram, précisez son importance pour votre public. Et s’il ne s’agit pas d’une plateforme très appréciée par votre public cible, reformulez votre stratégie.

La plupart des stratégies de marketing comprennent des informations sur quatre sujets clés. Selon le type d’activité et le public cible de votre plan d’entreprise, vous pouvez choisir d’approfondir ces points. La promotion est peut-être le point le plus largement couvert, car vous pouvez plus facilement entrer dans les détails de la stratégie. Mais les trois autres domaines devraient être couverts au moins en bref. Chacun d’eux est un levier stratégique important de votre marketing mix.

Logistique et plan de gestion

La logistique et les activités opérationnelles sont les flux de travail que vous mettrez en œuvre pour transformer vos idées en réalité. Si vous souhaitez rédiger un business plan à des fins de planification, c’est toujours une section importante à prendre en considération, mais vous n’avez pas besoin d’entrer dans les détails. Soyez plutôt précis si le plan vise à rechercher des investissements.

Plan budgétaire

Quelle que soit la qualité de votre idée, quels que soient les efforts, le temps ou l’argent que vous investissez, une entreprise est capable de survivre ou non sur la base de sa rentabilité. Après tout, vous avez tendance à choisir les entreprises qui devraient être rentables dans un avenir proche. Le niveau de détail requis dans votre plan financier dépendra de votre public et de vos objectifs.

Néanmoins, vous devez généralement inclure trois éléments principaux liés à vos finances : le compte de résultat, le bilan et le tableau des flux de trésorerie. Il peut également être approprié d’inclure des projections financières. Le modèle d’une feuille de calcul avec tous les éléments nécessaires pour créer un compte de profits et pertes, un bilan et un tableau des flux de trésorerie. Il contient des exemples de données, mais vous êtes libre de l’éditer pour refléter vos projections.