Comment fonctionnent les entreprises franchisées ?

Le concept de franchise prend de plus en plus d’ampleur de nos jours avec un taux de 44 % des nouvelles entreprises créées en France qui l’adopte selon une enquête de la Fédération Française de la Franchise. Cependant, il est important de maîtriser le mode de fonctionnement de ces genres d’entreprises afin de savoir comment s’y prendre. Cet article vous apporte plus d’explications sur le fonctionnement complet de la franchise.

Quel est le principe de base de la franchise ?

La franchise est l’un des piliers de la grande famille du commerce organisé. Elle se développe en réseau avec une entreprise mère prise comme pilier. Cette entreprise aurait démontré son développement et sa réussite sur le marché à travers la mise en place d’un produit innovant. Dès lors, au lieu de créer des succursales, elle préférera déléguer ses prérogatives et droits d’action à d’autres entreprises indépendantes.

Ainsi, ces entreprises agissent en qualité de franchisés, en utilisant la même marque, le même savoir-faire, la même stratégie, la même définition du produit, les mêmes moyens logistiques, etc. que le franchiseur. C’est le cas par exemple des entreprises franchise pressing.

Quels sont les avantages et limites d’une franchise ?

Le règlement de la franchise exige la preuve d’une activité rentable. Pour un pressing par exemple, prouver la rentabilité laverie automatique est important pour démontrer la rentabilité de votre entreprise si votre entreprise mère est dans le domaine du pressing. Ainsi, plusieurs avantages et limites en découlent surtout en matière de franchise pressing.

Les avantages

La franchise permet au franchisé de travailler sur un projet qui a déjà connu la réussite sur le marché. De plus, il bénéficie de l’expertise et de la notoriété du franchiseur sur le marché durant toute la période du contrat. Cela permet un bon positionnement et un accès facile au public cible. À tout ceci s’ajoute l’utilisation exclusive des outils de travail du franchiseur en toute indépendance et une formation comme la formation pressing pour les entreprises spécialisées en lavage.

En ce qui concerne le franchiseur, il bénéficie d’une marge importante de réduction des dépenses financières en ce sens qu’il n’aura pas à financer la création d’une nouvelle agence comme ouvrir un pressing par exemple, son aménagement, le paiement des salaires, les recrutements, etc.. Ce travail incombe au franchisé. Il bénéficie également d’une plus large étendue de ses produits sur le marché et d’une notoriété plus large.

Limites

Pour le franchisé :

  • il a le devoir de respecter les clauses du contrat en faisant un compte rendu régulier au franchiseur et aux différents franchisés du réseau. Il n’est donc pas libre de définir une stratégie de développement propre à lui ;
  • il fait un grand investissement financier ;
  • il ne pourra vendre son affaire sans l’accord du franchiseur.

En ce qui concerne le franchiseur :

  • il renonce à un développement propre de sa structure ;
  • il doit penser à une adaptation de son entreprise en fonction des besoins du réseau.