Comment élaborer une proposition commerciale pour prospecter et attirer des clients ?

Publié le : 27 décembre 202315 mins de lecture

Travailler dans la vente exige des efforts actifs de la part du vendeur et de l’entrepreneur. Après tout, personne n’a jamais conclu une vente en restant assis et en attendant que la conversion se fasse d’elle-même, n’est-ce pas ? C’est pourquoi la prospection de clients fait naturellement partie de la négociation. Pour conclure un contrat, vous devez donc vous adresser aux bonnes personnes. Mais la question qui se pose est la suivante : comment présenter mon entreprise de manière convaincante ? Comment convaincre les gens que mon entreprise est le meilleur choix pour eux ? La réponse se trouve dans la proposition commerciale.

Dans ce billet, nous allons d’abord vous apprendre à rédiger une proposition commerciale convaincante et attrayante. Ensuite, nous aborderons des points tels que le contenu textuel, les visuels, les formats et d’autres recommandations.

L’importance de la proposition commerciale dans la vente

Que l’on soit un professionnel indépendant ou une entreprise, il faut savoir que pour être entrepreneur, il faut savoir vendre son poisson. Toutefois, cela signifie que vous devrez peut-être rechercher activement votre public. Et pour cela, il est essentiel d’avoir une proposition prête à être envoyée.

Et même si un client vous est recommandé, vous devrez le convaincre de faire affaire avec vous, car il peut tout simplement abandonner ou trouver une meilleure entreprise.

C’est grâce à la proposition commerciale que le client connaîtra tous les détails du produit à acheter, tels que les prix, les délais de livraison, les formules personnalisées et les modes de paiement.

Comprenez-vous l’importance de cet élément de vente ?

Comment rédiger une proposition commerciale : étape par étape

Le secret d’une bonne proposition consiste à consacrer autant d’efforts à une rédaction persuasive qu’à la direction artistique. Plus votre modèle de proposition est professionnel, plus le client est susceptible de faire confiance à votre entreprise.

Voici toutes les informations qui ne doivent pas manquer dans une proposition commerciale :

  • Description du produit ou du service ;
  • Calendrier des activités ;
  • Matériel qui sera fourni ;
  • Professionnels impliqués ;
  • Résultats attendus ;
  • Valeurs et délais.

Ne jamais copier-coller la même proposition pour deux clients différents. Chaque cas est différent et il est important que chaque projet soit personnalisé en fonction des besoins spécifiques du client.

Voyons comment rédiger, étape par étape, un modèle de proposition commerciale idéal !

1. Apprenez d’abord à connaître le client

Pour faire une proposition adéquate et conforme au profil de chaque client, vous devez d’abord apprendre à le connaître en profondeur. Organisez des réunions, comprenez quel est l’objectif de votre service, quels sont ses besoins et, s’il s’agit d’une relation de marketing B2B, plongez dans les affaires du client.

De cette façon, vous serez en mesure de fournir un service qui ressemble à celui du client, exactement comme il le souhaite. Et vous pouvez être sûr qu’il sera surpris.

2. Définir le format et la langue

La deuxième étape consiste à définir le format et la langue de votre proposition commerciale. Il est important de tenir compte des caractéristiques de votre persona afin de comprendre quel type de présentation est le plus attrayant et le plus intéressant pour lui.

Voici quelques-uns des formats que vous pouvez choisir :

  • Proposition imprimée ;
  • Présentation numérique au format PDF ;
  • Présentation vidéo.

Et n’oubliez pas de choisir le type de langage : il peut être plus informel, plus formel, plus jeune, plus scientifique, entre autres.

3. Planifiez le contenu

Une fois que vous avez décidé du format, planifiez le contenu. Commencez votre proposition en présentant votre entreprise et votre projet, ainsi qu’un argument expliquant pourquoi le client devrait vous engager. Présentez ensuite tous les détails de vos services et produits.

Il s’agit d’éléments fondamentaux qui ne doivent pas manquer dans votre planification du contenu :

  • Argument d’achat ;
  • Le différentiel de votre entreprise : tout d’abord, montrez ce qui distingue votre entreprise sur le marché ;
  • Le différentiel de votre entreprise : présentez tous les détails de vos services, y compris la personne responsable de chaque partie du projet ;
  • Créer au moins une offre plus économique et une autre plus complète ;
  • Identifier les prix et les promotions ;
  • fixer des délais pour chaque livraison ;
  • Accord de confidentialité : cette mesure empêche le client de divulguer le prix du service et d’autres informations ;
  • La proposition : terminez la proposition par un bref historique professionnel, y compris des références à d’autres travaux que vous avez réalisés pour des clients importants.

Essayez d’utiliser des images pour illustrer vos explications et vos offres. Une bonne conception rend une présentation plus dynamique, plus légère et plus attrayante. Des outils de conception tels que Canva peuvent vous aider à cet égard.

4. Suivi

Le suivi après l’envoi de la proposition commerciale est essentiel. Fixez une date limite pour recevoir une réponse. Si le client ne conclut pas l’affaire immédiatement, donnez-lui le temps de réfléchir à la proposition.

Si vous sentez que le prospect est très dubitatif, proposez une politique d’avantages et créez en même temps un élément déclencheur d’urgence. Par exemple : en concluant l’affaire dans les 7 jours, le client bénéficiera d’une remise ou d’un accompagnement personnalisé.

5. Comment envoyer une proposition de vente par courrier électronique ?

Tout d’abord, nous vous recommandons d’essayer de présenter votre proposition en personne. Si ce n’est pas possible, suivez nos prochains conseils pour envoyer l’e-mail parfait à vos prospects.

Écrire un objet intriguant

Il ne sert à rien d’envoyer un argumentaire de vente incroyable s’il n’est pas ouvert ou lu, n’est-ce pas ? C’est pourquoi l’objet de l’e-mail est un élément fondamental de la proposition, même s’il est souvent négligé par l’équipe de vente.

Lorsque vous rédigez la ligne d’objet, soyez objectif et suscitez la curiosité. Respectez également la limite maximale de 40 caractères. Si vous dépassez ce nombre, votre ligne d’objet sera réduite de moitié et votre taux d’ouverture chutera.

Générer de la valeur et offrir des avantages

Dans le corps du message, ne vous éternisez pas et ne vous éloignez pas du thème principal de votre message. Allez droit au but : présentez-vous et parlez brièvement des avantages que votre entreprise peut offrir.

Expliquez comment vous pouvez résoudre le problème du client et, si vous lui avez déjà parlé, joignez la présentation de la proposition commerciale au courriel.

Finissez par un CTA (call-to-action)

Lorsque nous pensons à un appel à l’action, nous sommes conditionnés à visualiser un bouton avec, par exemple, le texte « Achetez maintenant ». Cependant, un appel à l’action peut être une simple invitation sous forme de conversation.

Indiquez donc clairement à la fin de l’e-mail quelle est la prochaine étape. Soyez disponible pour une conversation téléphonique ou une réunion en face à face. Demandez au prospect s’il souhaite approfondir la question et terminez en lui disant poliment au revoir.

En résumé, une proposition commerciale n’est pas si difficile à faire. Une fois qu’elle a été approuvée, le plus difficile est de tenir la promesse faite au client. Des domaines tels que la réussite des clients et l’intégration peuvent être d’une grande aide à ce stade.

Travailler dans la vente exige des efforts actifs de la part du vendeur et de l’entrepreneur. Après tout, personne n’a jamais conclu une vente en restant assis et en attendant que la conversion se fasse d’elle-même, n’est-ce pas ? C’est pourquoi la prospection de clients fait naturellement partie de la négociation. Pour conclure un contrat, vous devez donc vous adresser aux bonnes personnes. Mais la question qui se pose est la suivante : comment présenter mon entreprise de manière convaincante ? Comment convaincre les gens que mon entreprise est le meilleur choix pour eux ? La réponse se trouve dans la proposition commerciale.

Dans ce billet, nous allons d’abord vous apprendre à rédiger une proposition commerciale convaincante et attrayante. Ensuite, nous aborderons des points tels que le contenu textuel, les visuels, les formats et d’autres recommandations.

L’importance de la proposition commerciale dans la vente

Que l’on soit un professionnel indépendant ou une entreprise, il faut savoir que pour être entrepreneur, il faut savoir vendre son poisson. Toutefois, cela signifie que vous devrez peut-être rechercher activement votre public. Et pour cela, il est essentiel d’avoir une proposition prête à être envoyée.

Et même si un client vous est recommandé, vous devrez le convaincre de faire affaire avec vous, car il peut tout simplement abandonner ou trouver une meilleure entreprise.

C’est grâce à la proposition commerciale que le client connaîtra tous les détails du produit à acheter, tels que les prix, les délais de livraison, les formules personnalisées et les modes de paiement.

Comprenez-vous l’importance de cet élément de vente ?

Comment rédiger une proposition commerciale : étape par étape

Le secret d’une bonne proposition consiste à consacrer autant d’efforts à une rédaction persuasive qu’à la direction artistique. Plus votre modèle de proposition est professionnel, plus le client est susceptible de faire confiance à votre entreprise.

Voici toutes les informations qui ne doivent pas manquer dans une proposition commerciale :

  • Description du produit ou du service ;
  • Calendrier des activités ;
  • Matériel qui sera fourni ;
  • Professionnels impliqués ;
  • Résultats attendus ;
  • Valeurs et délais.

Ne jamais copier-coller la même proposition pour deux clients différents. Chaque cas est différent et il est important que chaque projet soit personnalisé en fonction des besoins spécifiques du client.

Voyons comment rédiger, étape par étape, un modèle de proposition commerciale idéal !

1. Apprenez d’abord à connaître le client

Pour faire une proposition adéquate et conforme au profil de chaque client, vous devez d’abord apprendre à le connaître en profondeur. Organisez des réunions, comprenez quel est l’objectif de votre service, quels sont ses besoins et, s’il s’agit d’une relation de marketing B2B, plongez dans les affaires du client.

De cette façon, vous serez en mesure de fournir un service qui ressemble à celui du client, exactement comme il le souhaite. Et vous pouvez être sûr qu’il sera surpris.

2. Définir le format et la langue

La deuxième étape consiste à définir le format et la langue de votre proposition commerciale. Il est important de tenir compte des caractéristiques de votre persona afin de comprendre quel type de présentation est le plus attrayant et le plus intéressant pour lui.

Voici quelques-uns des formats que vous pouvez choisir :

  • Proposition imprimée ;
  • Présentation numérique au format PDF ;
  • Présentation vidéo.

Et n’oubliez pas de choisir le type de langage : il peut être plus informel, plus formel, plus jeune, plus scientifique, entre autres.

3. Planifiez le contenu

Une fois que vous avez décidé du format, planifiez le contenu. Commencez votre proposition en présentant votre entreprise et votre projet, ainsi qu’un argument expliquant pourquoi le client devrait vous engager. Présentez ensuite tous les détails de vos services et produits.

Il s’agit d’éléments fondamentaux qui ne doivent pas manquer dans votre planification du contenu :

  • Argument d’achat ;
  • Le différentiel de votre entreprise : tout d’abord, montrez ce qui distingue votre entreprise sur le marché ;
  • Le différentiel de votre entreprise : présentez tous les détails de vos services, y compris la personne responsable de chaque partie du projet ;
  • Créer au moins une offre plus économique et une autre plus complète ;
  • Identifier les prix et les promotions ;
  • fixer des délais pour chaque livraison ;
  • Accord de confidentialité : cette mesure empêche le client de divulguer le prix du service et d’autres informations ;
  • La proposition : terminez la proposition par un bref historique professionnel, y compris des références à d’autres travaux que vous avez réalisés pour des clients importants.

Essayez d’utiliser des images pour illustrer vos explications et vos offres. Une bonne conception rend une présentation plus dynamique, plus légère et plus attrayante. Des outils de conception tels que Canva peuvent vous aider à cet égard.

4. Suivi

Le suivi après l’envoi de la proposition commerciale est essentiel. Fixez une date limite pour recevoir une réponse. Si le client ne conclut pas l’affaire immédiatement, donnez-lui le temps de réfléchir à la proposition.

Si vous sentez que le prospect est très dubitatif, proposez une politique d’avantages et créez en même temps un élément déclencheur d’urgence. Par exemple : en concluant l’affaire dans les 7 jours, le client bénéficiera d’une remise ou d’un accompagnement personnalisé.

5. Comment envoyer une proposition de vente par courrier électronique ?

Tout d’abord, nous vous recommandons d’essayer de présenter votre proposition en personne. Si ce n’est pas possible, suivez nos prochains conseils pour envoyer l’e-mail parfait à vos prospects.

Écrire un objet intriguant

Il ne sert à rien d’envoyer un argumentaire de vente incroyable s’il n’est pas ouvert ou lu, n’est-ce pas ? C’est pourquoi l’objet de l’e-mail est un élément fondamental de la proposition, même s’il est souvent négligé par l’équipe de vente.

Lorsque vous rédigez la ligne d’objet, soyez objectif et suscitez la curiosité. Respectez également la limite maximale de 40 caractères. Si vous dépassez ce nombre, votre ligne d’objet sera réduite de moitié et votre taux d’ouverture chutera.

Générer de la valeur et offrir des avantages

Dans le corps du message, ne vous éternisez pas et ne vous éloignez pas du thème principal de votre message. Allez droit au but : présentez-vous et parlez brièvement des avantages que votre entreprise peut offrir.

Expliquez comment vous pouvez résoudre le problème du client et, si vous lui avez déjà parlé, joignez la présentation de la proposition commerciale au courriel.

Finissez par un CTA (call-to-action)

Lorsque nous pensons à un appel à l’action, nous sommes conditionnés à visualiser un bouton avec, par exemple, le texte « Achetez maintenant ». Cependant, un appel à l’action peut être une simple invitation sous forme de conversation.

Indiquez donc clairement à la fin de l’e-mail quelle est la prochaine étape. Soyez disponible pour une conversation téléphonique ou une réunion en face à face. Demandez au prospect s’il souhaite approfondir la question et terminez en lui disant poliment au revoir.

En résumé, une proposition commerciale n’est pas si difficile à faire. Une fois qu’elle a été approuvée, le plus difficile est de tenir la promesse faite au client. Des domaines tels que la réussite des clients et l’intégration peuvent être d’une grande aide à ce stade.

Plan du site