Ukraine, Russie : Le Complot ?

Aujourd’hui voici un article consacrait à la crise en Ukraine. Pourquoi un tel article sur la crise ukrainienne au sein d’un site dédiée à la création d’entreprise ? Je vous laisse mijoter, car je suis sur que vous trouverez la réponse de vous même.

Comme dans toute crise il faut prendre un peu de hauteur, de recul, pour voir où sont les intérêts des différents protagonistes et quels sont au final les vraies enjeux.

Je vais donc rapidement passer sur des faits que tout le monde admet à peu près aujourd’hui, sauf l’inoxydable téléspectateur des journaux de désinformation public qui croit encore que le PS représente le petit peuple et que la mondialisation et l’Europe œuvrent à leur futur bonheur.

Voici les faits :

1- La « révolution » en ukraine n’est pas pour le peuple ni pour la démocratie. N’oublions pas qu’il y a déjà eu une révolution orange en 2004 (déjà sponsorisée à l’époque par les US et l’EU) et que globalement le bilan est plutôt négatif.

2- Le président destitué par les forces de Maidan avait été élu démocratiquement et sous surveillance de l’OSCE

3- Lors de évènements de Maidan, le vilain Président destitué n’a pas fait donner l’armée contre ceux qui occupaient la place depuis des mois

4- Il n’y a pas eu de véritable soutien populaire à cette révolution de Maidan. Les Ukrainiens, tout comme en 2004, voulaient surtout mettre fin à la corruption et l’iniquité qui gangrène le pays depuis son indépendance en 1991.

5- Les USA et l’EU soutiennent la révolution démocratique de Maidan (le peuple souhaite la démocratie ALORS qu’il est en démocratie).

6- Les Russes sont contre la révolution de Maidan car ils savent qu’elle est de fait dirigée par les USA

7-  Aujourd’hui nous avons une confrontation direct USA/EU contre la Russie. L’Ukraine n’est finalement qu’un prétexte. L’Ukraine n’est qu’une marionnette et même si cela est difficile à dire : tout le monde se fout des aspirations de son peuple.

Alors pourquoi ?

IL y a évidemment plusieurs raisons à cela, certaines plus connues les unes que les autres et d’autres un peu plus « malicieuses ».

1- Les USA veulent s’étendre partout. Un empire qui ne croit pas, décroit inexorablement. Et un empire a besoin de croitre pour survivre.

2- Les USA veulent couper l’approvisionnement en gaz russe de l’Europe pour pouvoir écouler leur gaz de schiste auprès des européens. Les USA sont effectivement en surproduction de gaz de schiste et l’Europe représente pour eux un débouché important (voir même vital). Quoi de mieux donc que de créer une rupture (style rideau de fer) entre les russes et les européens. On ne va quand même pas commercer avec un pays qui soutient des terroristes (même si nous le faisons avec l’Arabie Saoudite et le Qatar : mais c’est différend)

3- Les USA veulent punir les russes pour la crise syrienne. Le camouflet subit par les US et L’EU sont difficilement digérables par l’administration Obama. Une petite revanche les animent. Après tout, c’est bien humain.

4- Rejoignant le point N°1, celui de l’empire, les USA veulent continuer à dominer (diriger)le monde et ils doivent impérativement « casser » leurs adversaires. Pas l’Europe qui est un nain mais les BRICS. Et dans les BRICS, il y a le fameux R et C. La Russie et la Chine qui depuis quelques années commencent à mener un duo de plus en plus imposant, et inquiétant, face aux USA. Rappelez vous la crise Iranienne, la crise syrienne, la volonté de dés-américanisation du dollar voulue par la Chine. Bref, il faut les diviser. Et le maillon faible dans ce couple c’est la Russie qui depuis quelques années cherche à créer un marché commun avec d’anciennes républiques socialistes. On va donc mettre le » bordel » en Ukraine et réitéré le coup de 2004 mais cette fois en mettant des gens plus radicaux au pouvoir afin de mettre vraiment en grogne les russes. L’objectif est de vraiment énerver les russes et les pousser à intervenir en Ukraine afin de pouvoir les mettre ensuite au banc des nations. Comme l’avez si bien dit Bush : Vous êtes avec nous ou vous êtes contre nous.

Voilà les vraies raisons qui poussent les USA à soutenir la crise en Ukraine, l’Europe, elle, ne faisant que suivre les USA. Chacun sa place.

A noter que depuis 1991 les USA ont dépensé 5 milliards de dollars en Ukraine pour soutenir la démocratie. Ils sont super généreux!!!! (source Médiapart)

Il existe encore une raison pour laquelle les USA veulent maintenir la pression en Ukraine; c’est l’économie.

5- Depuis la crise de 2008 (officiellement démarrée en 2007 soit il y a déjà plus de 7 ans) les économies occidentales et notamment américaine n’arrivent pas à se relever. Pour tout savoir sur le pourquoi du comment je vous invite à suivre le blog lupus.

Les banques centrales et notamment la FED ont inondé le marché de liquidités provoquant l’émergence de bulles au niveau des actifs comme les actions, l’immobilier ou encore l’art moderne!!!!

Depuis près de 2 ans les marchés sont surévalués et leurs attractivités diminuent. Les risques de corrections augmentent alors qu’en même temps les banques centrales essaient de régulariser (du moins officiellement) la situation. Tout cela peut donc se transformer en en gros « krack »et entrainer avec lui le semblant de reprise économique annoncée tout les jours depuis 2013.

Par contre, si un événement externe venait à perturber la reprise de la croissance. Si un choc « externe », comme on dit, venait à déstabiliser les économies occidentales alors ce ne serait plus de la faut des banques centrales et des gouvernements.

Un krack qui se produirait, permettrait de purger la situation bullesque et le responsable serait bel et bien le choc « externe ». Il faut donc que se produise un choc externe dans lequel les USA et ‘Europe n’y sont pour rien, dans lequel ils ne font que subir la situation.

Vous l’avez deviné ce choc externe c’est la Russie avec la crise Ukrainienne.

Pour qu’il y ait krack, il faut pousser la Russie à franchir la frontière, à envahir l’Ukraine. Lorsque les russes franchiront la frontière alors on parlera de grave escalade, de troisième guerre mondiale etc….. et les marchés chuteront. Les marchés chuteront non pas parce que les opérateurs y croient mais parce qu’ils savent que les marchés doivent être purgés. Une fois le krack réalisé, les USA et l’Europe négocieront avec les russes pour qu’ils se retirent et que des élections libres et surveillés soient organisées en Ukraine. Tout se réglera pacifiquement. Il y a aura juste eux quelques centaines de morts (des dommages collatéraux). Poutine a bien compris ce petit jeux et c’est la raison pour laquelle il n’a pas encore franchir la frontière. Au contraire il a surpris les USA en envoyant des militaires sans signe représentatifs en Ukraine. On y est mais sans y être. Du coup, les américains vont pousser un peu plus loin les provocations afin d’avoir ce qu’ils attendent : une pénétration du territoire ukrainien par l’armée russe.

Voilà aussi pourquoi Soros, le même milliardaire américain qui finance la démocratie en Ukraine a pris pour plus de 1.3 milliards de dollars d’options sur la baisse des indices américains (source boursier et Investir)

Quel lien avec la création d’entreprise ?

Tout simplement attendez vous à ce que l’économie tangue énormément d’ici les prochaines semaines. Il risque d’y avoir des impacts majeurs et significatifs à long termes. Nous le verrons dans un autre article.

En attendant, temporisez. Il n’y a pas longtemps à attendre car tout doit se jouer d’ici au 25 mai. Date des élections européennes et de l’élection présidentielle en Ukraine.

Et oui, quand en plus on peut faire coup double et signifier en même temps aux européens qu’ils ont plutôt intérêts à voter pour une Europe forte qui les protège (vous comprenez l’enchainement).

Alors installez vous paisiblement dans votre fauteuil et profitez du spectacle.

Articles similaires