Reprendre une entreprise, comment s’y prendre ?

Entre créer et reprendre une entreprise, les futurs entrepreneurs veulent savoir l’option qui lui soit favorable. Actuellement, beaucoup préfèrent reprendre étant donné que les taches à faire sont plus légères que de créer une nouvelle entreprise. Mais quelles sont donc les avantages de reprendre une entreprise par rapport au fait de créer une nouvelle?

Reprendre une entreprise, pourquoi?  

La reprise d’entreprise est destinée à un futur entrepreneur, qui est plus pressé d’exercer ses activités en tant que chef d’entreprise, car la clientèle est déjà existante, les tâches de recrutement aussi sont évitées car il y déjà des collaborateurs. Si l’entreprise est une entreprise en bonne marche, la notoriété y est déjà aussi. Dans la cas contraire, le savoir-faire et savoir-être du futur entrepreneur sont là pour sauver la mise.

Par rapport à un créateur d’entreprise donc, les repreneurs sont rémunérés plus vites, étant donné qu’ils prennent des activités déjà en marche. C’est ce qui fascine les futurs entrepreneurs dans cette démarche.

En plus, il y a des activités qui sont plus propices à la reprise qu’à la creation, comme le milieu du bâtiment ou bien de l’artisanat.

Ce qu’il faut savoir avant de reprendre une entreprise  

Dans un premier temps, dans le cadre d’une reprise d’entreprise, il vaut mieux choisir de petites entreprises entre 5 à 20 salaries, c’est-a-dire de type TPE/PME. Ceci sera plus facile à gérer, mais aussi ne nécessite pas beaucoup d’investissements de la part du repreneur.

Avant de reprendre, il faut voir tous les changements que vont engendrer le fait de diriger une entreprise, tant financièrement, que psychologiquement et physiquement. Pour une personne en famille, il est aussi important de voir l’impact du projet sur la vie familiale.

Après la prise de décision de reprendre, il est utile de cibler 3 ou 4 entreprises pour pouvoir comparer avant de faire un choix définitif. La plupart du temps, les repreneurs cherchent leurs cibles lors des ateliers BtoB. Après avoir choisi les entreprises cibles, le futur entrepreneur doit avoir parmi ses conseillers, des comptables et avocats qui pourront évaluer exactement l’entreprise à reprendre.

Après cela, le choix peut se faire, et un contrat peut être signé entre le vendeur et le futur acquéreur, qui va devenir le nouveau dirigeant de l’entreprise.

Les étapes à franchir pour le bon déroulement d’une reprise 

Après la signature du contrat, pour une bonne reprise d’entreprise, il est nécessaire de franchir l’étape de la transition, qu’il faut définir en avance la durée. Durant cette période, l’ancien dirigeant et le dirigeant actuel vont diriger l’entreprise ensemble, pour que la passation se passe en douceur au niveau des employés, des clients, et des fournisseurs.

Durant cette période, l’ancien propriétaire transmet au nouveau propriétaire les valeurs et les cultures d’entreprise, qu’ils ont vécu durant son règne. Il doit aussi transmettre au nouveau propriétaire les caractéristiques de chaque collaborateur: leur savoir-faire, leurs caractères, et même leurs vécus, si ce serait utile pour le bon déroulement de la vie d’entreprise.

Durant cette période aussi, l’ancien propriétaire se doit de présenter le nouveau propriétaire aux différentes parties prenantes de l’entreprise, comme les clients, les fournisseurs, et autres s’ils existent. De son côté, le nouveau propriétaire profitera de ce moment pour inspirer confiance à toutes ces personnes.

Après cette période de transition, l’ancien propriétaire s’en va définitivement et c’est maintenant au nouvel acquéreur de diriger l’entreprise.