Quels sont les différents types d’enseignes ?

L’enseigne de magasin représente un outil de communication stratégique efficace. Elle a pour mission principale de véhiculer l’image de l’entreprise. Aussi, elle permet de faire gagner à l’établissement de la visibilité. Ses caissons lumineux aident à se démarquer de la concurrence. Et depuis leur création, il existe plusieurs types et variantes ainsi que différentes possibilités de formes imaginables. Selon les professionnels de la communication, l’enseigne représente la première le premier contact avec le client.

Les modelés brillants

S’agissant de la variante la plus populaire, son utilisation est justifiée par le fait que l’établissement sera visible à tout moment, que cela soit de jour ou durant la nuit. Même si son apparition ne date pas d’hier, les enseignes lumineuses n’ont pas échappé à l’évolution de la technique. Par souci d’économie d’énergie, des enseignes lumineuses à LED ont été créées et sont devenues le plus appréciées. Cela a permis de les rendre plus écologiques, permettant ainsi de les recycler. Les enseignes à LED ne diffusant presque pas de rayon UV ou d’infrarouge. Puis il y a aussi, le modelé à néon qui est tout aussi économique que celui à base de LED. Une autre variante de l’enseigne lumineuse est le bandeau lumineux qui lui est plus présent dans les centres d’achats ou centre commercial et disponible dans les langueurs souhaitez par le client. À noter que depuis le mois de juillet 2018, chaque établissement disposant d’enseigne lumineuse a pour obligation de les éteindre à partir de 1 heure et de ne lés rallumer qu’à partir de 6 heures du matin dans les zones ayant une population de 800 000 habitants. Plus d’information sous le lien https://enseina.fr/

Les modelés en applique et avec support

Mieux connus sous l’appellation de lettrage, les enseignes en applique peuvent être lumineux ou non selon les goûts du client. Cette typologie d’enseigne est directement fixée sur les façades de l’établissement. Il en existe donc quelques variantes. En premier, il y a les lettres en 3D dite enseigne boitier. Dans la plupart des cas celui-ci est rétroéclairé. Et pour lui donner un rendu élégant, il est conseillé d’utiliser l’inox comme matière de fabrication. Mais des modèles à base de PVC existent aussi si le coup du modèle en inox est trop élevé. Ensuite, il y a les modelés découpés, faits d’aluminium ou encore de PVC. Cette variante est directement proposée en non éclairé et applicable sur les murs ou encore sur des caissons lumineux pour les rétroéclairer. Et enfin la variante baignoire qui se présente sous forme de lettre creuse éclairée par des lampes à néons. Elles peuvent avoir différé forme et leurs tailles varient selon les besoins de visibilité. Comme l’enseigne de magasin à Paris, il en existe aussi une variante dite de sol, c’est-à-dire placée sur un mât ou sur un pied de fixation. Cette variante est idéale pour tout type de bâtiment ou d’établissements qui n’est pas directement accessible depuis les voies passantes et publiques, c’est-à-dire placées au second plan. Elle peut être simple ou à double face, lumineuse ou colorer. Les enseignes de sol sont utilisées comme moyens d’indication et ils sont réglementés par une législation stricte. Leur nécessité doit être prouvée, car ils sont illégaux dans certaines zones à forte population.

les modèles de toiture et/ou de drapeau

De plus en plus pratiquer dans les grandes villes, mais aussi dans les zones à faible population, il est possible d’attirer l’attention via les toitures. Le principe est simple, utilisez la surface de la toiture pour attirer les clients. Les enseignes sont visibles de loin. Ce type d’enseigne est conseillé au professionnel de l’hôtellerie ou les industriels. Contrairement aux deux premières typologies, leur utilisation est régie par une réglementation spécifique. Pour les centres qui occupent une grande partie d’un bâtiment, l’enseigne doit être faite en lettres découpes. Pour les bâtiments de plus de 15 mètres, l’enseigne ne doit pas excéder 6 mètres, inférieurs à 15 mètres de hauteur, l’enseigne de toiture est limitée à 3 mètres. Sans oublier que pour les enseignes de typologie drapeau, doivent être placés en profil pour permettre à d’éventuels passants de le distinguer de loin. L’enseigne drapeau est fait principalement d’aluminium ou encore de plexiglas et rétro-éclairer par des lampes à néons ou à LED permettant ainsi d’avoir une déclinaison de plusieurs couleurs.