Idée de business générée par une modification réglementaire. Beaucoup d’entrepreneurs, notamment dans les services, démarrent leur activité en utilisant le principe du portage salariale.
Le principe consiste à se faire porter par une entreprise spécialisé dans ce type de service, c’est à dire que le « porté » trouve un client.

Le client paie la prestation à l’entreprise de portage, qui, à son tour, reverse le montant au « porté » sous la forme d’un salaire, après déduction des cotisations sociales et d’une commission.
Cependant il arrivait que Pôle emploi refuse de les indemniser en cas de chômage quand il identifié que la personne venait d’une entreprise de portage salarial. Petite faille, mais de taille!!!

Avec le nouveau statut négocié depuis 18 mois, le portage salarial serait réservé aux seuls cadres (et aux non-cadres pendant une période transitoire de deux ans). Il pourrait se faire en CDI mais aussi en CDD sous certaines conditions, et toute entreprise souhaitant prendre un salarié en portage devra le rémunérer au minimum 2.800 euros plus 5% d’apport d’affaires (et 10% d’indemnité de précarité en CDD).

Le texte serait dans les mois qui viennent adopté à l’assemblée. Cette modification législative pourrait alors ouvrir la porte à de nouvelles opportunités de business. Réfléchissez-y.

Articles similaires