Dans un entretien à La Tribune, Christine Lagarde, la ministre de l’Économie, a signalé qu’elle réfléchissait à l’écart entre le taux d’imposition facial des entreprises (33,3 %) beaucoup plus élevé que le taux réel (22 %).

« Je ne trouve pas très sain qu’il y ait un tel écart (…) et nous réfléchissons à la meilleure manière d’y remédier », a-t-elle déclaré.
Elle estime que la première raison qui explique cette situation est « l’existence de nombreuses exonérations ou taux réduits dont les grands groupes savent tirer parti, plus que les PME ».

En bref, comment faire en sorte que les entreprises paient bien 33.3% d’IS au lieu de 22%.

11% en plus dans les caisses de l’état, c’est toujours çà !!

Pas forcement le genre d’annonce qu’on attendait au lendemain de régionales :-(

Articles similaires