Pour entreprendre dans le développement durable vous pouvez compter sur tout un ensemble d’aides financières. On en recense un peu plus de 400.

Ces aides sont principalement fournies par l’Europe, la France et les Conseils Régionaux. On en trouve aussi au niveau local.

Dans ce domaine 3 grands institutionnels à contacter : l’Administration fiscale,  l’ADEME, les Agences de l’eau.

Il existe également des sites dédiés au niveau de la CCI (utiliser le moteur de recherche en ligne semaphore), aides-entreprises (dont on a déjà parler) et bien sur le Ministère de l’environnement.

A côté de cela, on trouve des incitations fiscales intéressantes comme des délais d’amortissements raccourcis (12 mois) notamment pour les immeubles antipollution et les véhicules qui tournent à l’énergie ‘propre’ (GPL, électrique, gaz naturel,…), des taux d’amortissements majorés (2, 2.25, 3) pour les équipements qui contribuent à économiser l’énergie.

Le développement durable ou « green business » sera le big business de ces prochaines années. A suivre.

Articles similaires