Crise et création d’entreprise

Crise, crise, crise,…que de fois on entend ce mot. Chercherait-on à faire peur aux gens, à les tétaniser que l’on ne s’y prendrait pas autrement!!!

Les crises économiques, voire les dépressions sont toujours anxiogènes et angoissantes, mais elles offrent aussi parfois des opportunités. Regardons par exemple les statistiques sur la création d’entreprises en France :

– Le nombre de créations d’entreprises a baissé de 25% en octobre par rapport au mois de septembre, d’après des données corrigées des variations saisonnières publiées mercredi par l’Insee.

En tenant compte des demandes de création d’auto-entreprises en données brutes, les créations d’entreprises accusent un repli plus limité de 15,3% le mois dernier.

Sur les mois d’août, septembre et octobre, le nombre cumulé de créations d’entreprises s’inscrit en baisse de 10,8% par rapport aux mêmes mois un an auparavant.

Selon l’Insee, les secteurs ayant le plus contribué à cette baisse sont le soutien aux entreprises et les services aux ménages. (source cercle finance).

25%, c’est une belle chute, signe que les temps sont durs et que la crise se fait de plus en plus mordante. Et ce n’est pas fini.

Alors on peut avoir 2 réactions : la première est d’avoir peur et de ne rien faire, la seconde est d’espérer, d’y croire et de continuer à essayer.

J’opterai plutôt pour la seconde car les dépressions font le ménage mais surtout elles permettent à un monde nouveau d’éclore. Dans ces moments, il faut plus que jamais être attentif, curieux et à l’écoute car des opportunités peuvent se présenter.

Alors, restons optimiste et affutons nos sens, de grands défis nous attendent. Plus que jamais, la vie va devenir une aventure.

Articles similaires