Création d’entreprise : profitez d’un portail dédié en ligne

Vous envisagez de lancer votre propre entreprise. Mais vous ne savez pas comment formaliser votre société SARL en ligne. Découvrez dans cet article les informations clés pour réussir la création d’une société à responsabilité limitée.

Le statut SARL, c’est quoi ?

La SARL ou société à responsabilité limitée est le statut qui convient le plus aux petites et moyennes entreprises. Une SARL est une société qui œuvre dans le domaine commercial. Suivant la SARL définition, cette société est dotée de la personne morale. Pour ce type de statut, la responsabilité des associés se limite à la somme de leurs apports. Cela se traduit par le fait que la société dispose de sa propre existence juridique. Cette dernière est bien indépendante de celle des associés. Notez qu’une société à responsabilité limitée bénéficie de son propre patrimoine. Celui-ci est bien évidemment séparé de la propriété des associés. De ce fait, le patrimoine des associés peut être protégé en cas d’endettement de l’entreprise. Cependant, ce processus ne peut se réaliser dans le cas d’extension de procédure de responsabilité causée par une insuffisance d’actifs. La procédure de liquidation empêche également l’application de cette procédure. C’est la raison pour laquelle la responsabilité des associés est limitée au nombre de leurs apports. Sachez que le capital social minimum est environ 1 €. À titre d’information, il est à souligner que les apports des associés constituent l’ensemble du capital social de la société. La confirmation des parts des associés doit être effectuée avant la création de l’entreprise en ligne. Plus précisément, les apports doivent être connus lors de l’établissement du statut. Pour plus d’informations avant de vous lancer dans création de votre entreprise en ligne, rendez-vous sur ce site.

Les principales caractéristiques d’une SARL

Pour choisir un statut SARL, les caractéristiques de la société à responsabilité limitée sont très diverses. D’abord, sachez que ce type de société est géré par un ou plusieurs dirigeants. Ces derniers doivent obligatoirement être des personnes physiques. Les gérants peuvent être choisis parmi les associés lors de la constitution de la société. Des personnes en dehors de la société pourraient être élues en qualité de gérants de l’entreprise. Côté nomination et pouvoir des dirigeants, ces éléments sont à fixer dans les statuts ou encore dans un acte séparé. Ensuite, dans une SARL, le nombre des associés varie de deux à cent au maximum. Il est possible que les associés soient des personnes physiques ou bien personnes morales. En ce qui concerne le montant du capital, il est librement choisi en fonction de la taille de l’entreprise. Le capital dépend également des besoins et de l’activité principale de ladite société. À titre d’information, le capital d’une SARL doit être divisé suivant les parts respectives des associés. La répartition de ces parts s’avère une procédure très importante. Elle doit obligatoirement figurer dans le contenu des statuts. Cela vise à mieux organiser le partage des pouvoirs et responsabilités de l’ensemble des associés au niveau de l’entreprise. Il est à noter que la souscription en totalité des parts sociales par les associés est obligatoire. D’ailleurs, la qualité non commerçante des associés fait aussi partie des principaux SARL caractéristiques. Les collaborateurs doivent se réunir au moins une fois par an. Cette rencontre doit se faire à l’occasion d’une Assemblée Générale Ordinaire ou AGO. En outre, n’oubliez pas que le décès d’un dirigeant ou d’un associé n’implique pas la dissolution de l’entreprise.

Pourquoi choisir le statut SARL pour la création de votre entreprise en ligne ?

Avant de créer votre entreprise en ligne, il est à savoir que l’adoption d’un statut SARL s’avère très avantageuse. Suite à la définition SARL, la responsabilité des associés est réduite. Cela implique la restriction du risque financier des associés. Ce qui n’est pas toujours le cas pour les sociétés civiles. Par ailleurs, il est à souligner que, dans une SARL, les associés fixent en toute liberté la somme du capital social. Il en est de même pour le montant des apports qu’ils veulent verser lors de la constitution de la société. En cas de problèmes financiers dans la société, le patrimoine personnel des associés est intouchable. Leurs propriétés privées ne peuvent pas être réclamées par les créanciers de l’entreprise. D’autant plus que le statut social du gérant est très flexible pour une société SARL. Notez que les gérants minoritaires et égalitaires jouissent du régime social des assimilés salariés. Ce système s’explique par le fait que les gérants et les associés possèdent au maximum 50 % des parts sociales. De plus, ceux-ci bénéficient d’un régime de retraite et de sécurité sociale. Côté dirigeants majoritaires d’une SARL, ils sont estimés comme étant des travailleurs non-salariés. Ces gérants figurent les affiliés au régime social des indépendants. Sachez que ce régime est à la fois moins protecteur et moins coûteux en ce qui concerne les cotisations sociales. À cela s’ajoute que la nomination du gérant d’une SARL peut être effectuée par plusieurs façons. Il est possible de le nommer, par exemple, dans un acte séparé. Ce qui signifie que son nom n’est pas obligatoire d’être mentionné dans les statuts. Cette méthode consiste à éviter toute éventuelle modification des statuts en cas de changement de dirigeant ou d’associés.

Quelles sont les procédures à suivre pour créer une SARL en ligne ?

La création d’une SARL en ligne nécessite l’accomplissement de quelques démarches importantes. La procédure commence, en général, par la rédaction des statuts. Il s’agit de l’étape principale du processus. Lors de cette démarche, les associés doivent être présents. Cependant, notez que vous aurez le choix entre constituer l’intégralité de tous vos dossiers par vous-même ou faire appel aux services d’un prestataire. Au cas où vous optez pour la première solution, vous aurez la possibilité de bien suivre l’évolution de vos dossiers de constitution d’entreprise. Celle-ci convient aux personnes qui se sentent capables de prendre en main toutes les procédures nécessaires pour la formalisation de son entreprise. À cela s’ajoute que cette option s’avère plus avantageuse. Hormis les frais à payer au niveau de l’institution concernée par la création, la réalisation de celle-ci est gratuite. Ce qui n’est pas le cas avec des prestataires de service. Vous serez obligé de payer plus de frais en dehors de ceux qui sont prévus pour constituer votre société. Ce coût supplémentaire concerne la rémunération du prestataire. Cela représente effectivement le seul inconvénient pour cette seconde option. Toutefois, sachez que les prestataires en ligne proposent de nombreuses offres de création d’entreprise. Certains d’entre eux présentent des services clés en main. À la fin des procédures de création, le prestataire fournira tous documents correspondant à sa société, notamment un extrait de Kbis.