Conseils pour assurer la réussite d’un projet de start-up

La réussite d’un projet de start-up repose fondamentalement sur les respects de quelques règles bien définies. Voici donc quelques conseils pour mettre toutes les chances de son côté.

Les étapes incontournables afin de pouvoir présenter son projet

La première étape consiste à trouver des associés sérieux et compétents. Il est bien évidemment possible de créer son entreprise tout seul, mais commencer à plusieurs, à deux au minimum garantit plus de succès. L’idéal serait d’avoir une équipe composée d’un ou deux profils techniques, un autre en charge de la communication et du marketing et un troisième pour le côté financier et analytique.

Ensuite, mettre en place un support de communication assez tôt peut servir de levier au projet. Pour avoir une visibilité maximale et ciblée à moindre coût, il est recommandé d’investir la toile notamment en créant un blog, un compte twister et facebook ainsi qu’une page google plus. Par ailleurs, un cahier des charges des mockups du produit devra être réalisé avant le développement et la présentation d’un prototype aux médias. Lors de tous ces processus, il est envisageable de déléguer certaines tâches comme la saisie informatique ou la gestion des opérations promotionnelles à des organismes d’outsourcing tels que saisie.fr pour gagner du temps. Enfin, il faudra trouver un financement pour concrétiser le projet et surtout pour assurer le développement de la start-up. Cela peut se faire grâce à la participation aux divers évènements tels que les start-ups week-end, les concours web ou encore à l’envoi de dossier à des associations de business angel. Dans ce dernier cas, si le dossier est retenu, un pitch devra être préparé et présenté.

L’importance de l’Elevator Pitch : l’avenir en dépend indiscutablement

Par définition, l’Elevator pitch est une argumentation synthétique très rapide qui doit se faire en 30 secondes ou une minute maximum pour présenter un projet et le mettre en valeur en vue de convaincre des partenaires et des investisseurs potentiels. Dans ce délai très court, les caractéristiques du projet devront être évoquées brièvement, mais clairement pour susciter au maximum l’intérêt et la curiosité de l’interlocuteur.

Cet exercice de communication orale est d’une importance capitale, car de sa qualité dépendra la suite des évènements. En effet, si le pitch a capté l’attention de l’interlocuteur, il aura envie d’en savoir plus et cela aboutira à une demande de rendez-vous pour parler davantage du projet. Généralement, un Elevator pitch ne doit faire passer qu’un seul message afin d’éviter qu’il ne soit trop long, il faut donc axer le discours soit sur le prix très concurrentiel, soit sur l’innovation qu’apporte le projet. Toutefois, il faut donner les informations essentielles telles que le type de produit ou le service proposé, la clientèle ciblée, le coût ou le business model et ses atouts face à la concurrence.

Articles similaires