Zoom sur la franchise onglerie

Après avoir suivi une formation en manucure durant quelques semaines, il est possible de passer à la création d’un centre onglerie en optant pour la franchise onglerie. Pour cela, il est important de bien se renseigner des avantages ainsi que des conditions principales pour accéder au concept.

Les conditions pour ouvrir sa franchise onglerie

Depuis 1983, la franchise onglerie est devenue une activité très pratiquée par les professionnelles de la beauté des mains. En effet, en optant pour le concept, il est alors possible de monter son propre institut spécialisé en manucure et en beauté des mains sous le nom d’une enseigne ou d’une marque. Pour cela, il est tout d’abord nécessaire de suivre une formation initiale d’une durée de 9 semaines, accompagnée d’une assistance (réunions régionales, comités, congrès…). Il faut ensuite répondre à certains critères, notamment des qualités professionnelles (management, gestion et organisation), personnelles (contact) et surtout commerciales (vente).

Outre, pour pouvoir se lancer dans la franchise onglerie, il faut verser un droit d’entrée d’une valeur de 9 500 € au franchiseur. Il est possible de choisir son emplacement. Toutefois, le choix est assez important pour assurer le succès de l’activité. Pour cela, la surface moyenne de l’emplacement doit mesurer environ 40 m².

Les avantages de la création d’un centre onglerie en franchise

Il est souvent constaté que la création d’un centre onglerie en franchise intéresse un grand nombre de personnes. Cela s’explique principalement, par les avantages dont les franchisés bénéficient en optant pour ce type de commerce. Effectivement, démarrer en franchise plutôt qu’en entreprise indépendante permet d’obtenir davantage d’intérêt personnel et commercial. Tout d’abord, le franchisé bénéficie dès la création de l’activité, de la notoriété de la marque du franchiseur et hérite de son savoir-faire. Il bénéficie également d’une publicité de lancement. En franchise, la fidélisation de la clientèle se fait naturellement grâce à des recommandations ou à une communication nationale présente au possible sur les médias les plus appropriés. Cela boostera davantage la visibilité du centre en franchise. Comme le franchisé est titulaire de son fonds de commerce dont la clientèle est incluse, il a également le droit de le céder librement.

Articles similaires