témoignage d’Alain de My facture

Retour d’Alain, l’un des fondateurs de l’entreprise Easy Bill, qui propose des services de facturation en ligne.

– Alain, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre entreprise et son business ?

Je m’appelle Alain Mevellec et je suis un des fondateurs de l’entreprise Easybill, qui édite le service de facturation en ligne MyFacture.

MyFacture permet aux créateurs d’entreprises et auto-entrepreneurs de créer leur devis et factures en ligne en quelques clics et de produire des documents élégants et conformes.

Avec MyFacture, le chef d’entreprise pilote ses devis et factures, mais aussi son catalogue de produits et son fichier client. Et ce de n’importe quel ordinateur connecté à Internet. Avec un netbook et une clé 3G, un artisan peut, par exemple, modifier rapidement un devis depuis un chantier.

Concernant le background de notre équipe, nous sommes des spécialistes d’internet qui avions fondé un site de rencontre en 2004, revendu depuis au groupe Meetic.

 

– C’est déjà un très beau parcours. Qu’est ce qui vous poussé à créer cette nouvelle entreprise Easy Bill ?

Créateurs de plusieurs entreprises depuis 15 ans, nous savions que le poste gestion commerciale restait compliqué pour les petites structures : logiciels compliqués ou utilisation d’outils bureautiques (tableur, traitement de texte) peu productifs et source d’erreurs.

L’essor des web applications (au premier rang desquelles l’email) et la généralisation d’internet dans les entreprises nous a fait prendre conscience de la pertinence d’un système de gestion commerciale en ligne.

– Quel a était l’évènement déclencheur de la création ?

Notre mission dans notre entreprise précédente étant terminée, nous souhaitions relancer une activité basée sur le modèle de l’abonnement, mais auprès d’une clientèle BtoB.

Le succès des solutions commerciales en ligne aux USA, avec des sites comme Freshbooks ou Harvest, nous a confirmé la pertinence d’une telle solution pour le marché français, voire européen.

– Alain, vous qui avez une certaine expérience, quels conseils formuleriez-vous ?

Pour créer une entreprise, la première chose à prendre en compte est le coût de lancement du projet.

On adore les success story d’entrepreneurs « bout de ficelle », qui créent d’énormes start-up à partir de leur chambre d’étudiant, cependant, dans la réalité, il vous faudra un compte bancaire et toute activité professionnelle entraine des charges. Tout cela doit être soigneusement prévu.

Pour le reste, la motivation reste le moteur principal d’un porteur de projet et avec le nouveau statut d’auto-entrepreneur, il n’a jamais été aussi simple de tester une idée.

– Sur ce point Alain, je vous rejoins. C’est d’ailleurs une discussion que j’avais lancé sur le Groupe ESCP Entrepreneurs de Linkedin. Et les échanges étaient de la même tonalité. Après, toutes ces expériences passées, que vous apporte ce nouveau projet ?

De la passion, comme toutes les entreprises que j’ai créées.

– Simple mais concis. Que recherchez-vous à ce jour ?

Au niveau personnel, habitant à La Rochelle et allant au boulot tous les jours en vélo, je n’ai pas grand chose à demander de plus.

Au niveau de la société, nous entamons actuellement une première levée de fonds afin de financer notre développement. Nous recherchons donc des investisseurs séduits par notre idée et désirant nous accompagner dans notre aventure.

Merci Alain de ce retour. En résumé, Alain, un ’serial-preneur’ recherche des investisseurs pour accompagner Easy Bill et son service My facture dans son développement.

Articles similaires