Lancement de projet : comment calculer la rentabilité ?

Quelle que soit la nature ou les objectifs d’un projet, la rentabilité d’un projet se définit comme étant le résultat du rapport entre les revenus obtenus et les ressources utilisées lors de sa réalisation. Pour un projet en phase de lancement, en parles de « rentabilité prévisionnelle ». Pour calculer la rentabilité prévisionnelle d’un projet, il faut diviser les bénéfices prévisionnels par la somme des investissements (ou des apports en capitaux) faits. Le résultat de ce rapport est un pourcentage que l’on peut analyser et interpréter afin d’augmenter ou améliorer la rentabilité d’un projet.

La rentabilité prévisionnelle

L’entrepreneur procède au calcul de rentabilité d’un projet avant la réalisation de celui-ci. Il doit savoir à l’avance si le projet est rentable on non. La rentabilité d’un projet en phase de lancement est appelée « rentabilité prévisionnelle », c’est la contrepartie des avantages que l’investisseur ou l’entrepreneur a décidé d’abandonner afin d’avoir des revenus ou des bénéfices. Le calcul seuil de rentabilité en volume permet de voir le seuil à partir duquel l’investisseur commence a avoir des bénéfices. L’investisseur apporte donc des capitaux (de l’argent ou de la liquidité) et prend des risques, c’est pourquoi la rentabilité peut être aussi définie comme étant la rémunération des risques que prend un investisseur sur un projet. Elle est quantifiable et peut être calculée comme développer içi www.businessinternational.fr

Calculer la rentabilité d’un projet

Se lancer dans un projet qui ne permettra pas de dégager des bénéfices ne sera pas une bonne idée et sera une perte de temps et de capitaux qu’il est judicieux d’investir ailleurs. Pour pouvoir procéder au calcul de rentabilité d’un projet en phase de lancement il faut connaître, prévoir et calculer d’une part les revenus que l’on pense pouvoir obtenir durant la réalisation du projet (le chiffre obtenu de ce calcul est basé sur des prévisions ou anticipations) et d’autre part la somme des capitaux ou actifs investis. Une fois ces deux chiffres connus, il reste à diviser le premier chiffre par le second chiffre ce qui permettra d’avoir un pourcentage qu’il est aussi possible d’analyse afin de l’augmenter.

Augmenter la rentabilité d’un projet

Après avoir calculer la rentabilité d’un projet, il est important d’analyser le pourcentage obtenu car il est tout à fait possible de l’augmenter en faisant par exemple plus de communications marketing, plus de prospections clients et plus de réductions sur les coûts d’exploitations ou d’administrations. Si on calcul la rentabilité d’un projet en prenant compte des périodes de réalisation du projet, au début le chiffre sera négatif. Cela s’explique par le fait que durant les premiers mois de la réalisation, la somme des capitaux investis est nettement supérieure aux revenus obtenus. Le moment où les capitaux investis deviennent inférieurs aux revenus obtenus est appelé « seuil de rentabilité ». C’est à partir de ce seuil que le projet dégage un chiffre d’affaires qui permet de couvrir les dépenses de l’entreprise. Mais « comment calculer un seuil de rentabilité  » ? Il suffit de déterminer les charges fixes que l’on divise par le bénéfice brut du projet.