Deux nouvelles cette semaine sur la sante de l’immobilier americain :

La première c’est Fannie Mae, premier organisme de refinancement immobilier aux Etats-Unis, qui a annoncé vendredi une perte de 16,3 milliards de dollars au quatrième trimestre et qui doit encore faire appel a l’état. Le ‘renflouement‘ s’élèverait alors a plus de 76 milliards de dollars. Il faut attendre maintenant les résultats de Freddie Mac (le jumeau de Fannie Mae).

La seconde ce sont les ventes de logement anciens qui ont baissees de plus de 7% en janvier. Ce qui ramène le niveau des ventes a celui des annees 40.

L’immobilier n’est donc pas encore sur la voie de la reprise. Pre-requis essentiel a toute autre forme de reprise.

D’ailleurs nous n’entendons plus parler des jeunes pousses qui etaient apparues courant novembre 2009. Ou sont-elles passees ?

Articles similaires