Souvent sous-estimée dans la société actuelle, la femme a toujours tenu une moindre place dans le domaine de l’entrepreneuriat. La raison est simple, en réalité, elles sont toujours victimes de coutumes et traditions les empêchant de devenir indépendantes ou de réussir une carrière. Selon les statistiques, les trois quarts des personnes pauvres dans le monde sont tous des femmes. Mais aujourd’hui grâce à la sensibilisation et à l’accès à l’éducation, de plus en plus de femmes émergent pour conduire à l’essor de l’entrepreneuriat féminin.

Pourquoi les femmes n’ont-elles pas une place de prestige dans le domaine ?

On réclame toujours la liberté d entreprendre. Nombreuses sont les questions auxquelles il faut répondre avant d’obtenir une réponse à cette interrogation, mais selon les témoignages de plusieurs entrepreneurs féminins, la raison sera le problème au niveau du financement. En effet, selon elles, les femmes ont plus de difficultés à obtenir des financements puisque le taux de rejet de crédit bancaire pour une femme est de 4,3 % contre 2,3 % pour un homme.

L’explication des institutions bancaires est que les femmes demandent un capital plus faible que les hommes, ce qui suscite le faible intérêt des banquiers. Il a en effet été prouvé qu’entreprendre au féminin est un chemin assez complexe.

En quoi l’entrepreneuriat féminin est-il important ?

Selon un proverbe africain : « quand les femmes avancent, le monde avance avec elles. » Pourquoi vous demandez-vous ? Tout simplement, car les intérêts qu’elles obtiennent dans leur business, elles l’utilisent pour améliorer les conditions de vie de sa famille ou de ses proches. Une étude a d’ailleurs été menée sur le sujet. Selon une étude récente, l’entrepreneuriat féminin bénéficie grandement à l’économie d’un pays. Selon les chiffres de la Banque Mondiale, une hausse de 10 % des crédits accordés aux femmes permet un accroissement de 8 % de la scolarisation et une baisse de 5 % de la pauvreté.

Développement de l’entrepreneuriat féminin, où nous en sommes ?

Même s’il n’est pas encore au mieux, le développement de l’entrepreneuriat féminin n’est pas négligeable. En effet, aujourd’hui de nombreuses solutions de financement ont émergé afin d’aider les femmes à surmonter les obstacles liés à la création de son entreprise.

Par ailleurs, des sommets comme le DWEN ou Dell Women’s Entrepreneur Network sont souvent organisés ; un sommet durant lequel des femmes chefs d’entreprise s’entraident et s’inspirent mutuellement afin d’atteindre un but commun. Elles ont également débattu et cherché une solution aux problèmes des trois C : manque de confiance, de capacités et de capital.

Articles similaires