Crise, création d’entreprise et Microcrédit

La Crise, la Création d’entreprise, le Microcrédit.

Avec la crise, les créateurs d’entreprises et plus particulièrement  les micro-entrepreneurs, redécouvrent les vertus du microcrédit. Cela peut s’avérer d’autant plus utile avec les dernières perturbations au niveau des banques qui visiblement auraient tendance à fermer le robinet du crédit.

En France, L’ADIE est l’une des pierres angulaires de ce dispositif. Voir notre billet Entrepreneur et micro crédit.

Quelques données :

  • Depuis 1989, l’ADIE a octroyé plus de 80 000 microcrédits et ainsi permis la création de 65 000 entreprises et 78 000 emplois.
  • Le microcrédit professionnel varie dans une fourchette de 500 à 6 000 euros.
  • La réussite des entrepreneurs aidés par l’ADIE est comparable à celles des autres entrepreneurs malgré, à priori, un profil de départ  plus fragile.
  • Le taux de pérennité à 2 ans des entreprises aidées par l’ADIE s’élève à plus de 67 % soit très proche des 70% des entreprises individuelles.

Évidemment, les effets de la crise se font sentir. Le nombre de crédits accordés a été divisé par deux depuis 2009 et pour les entreprises les moins solides, la durée de vie est passée de 16.6 mois en 2007 à 14.3 mois en 2010.

Articles similaires